outre-mer
territoire

Sida : le nombre de séropositifs en baisse Outre-mer

sida
sida OM
Les nouveaux cas de VIH, en baisse dans 4 départements d’Outre-mer sur 5. La Guyane reste le département où le taux de séropositif est le plus élevé de France.
 
Près d’un million de personnes atteintes du Sida décèdent chaque année dans le monde. Le sidaction qui célèbre ce vendredi ses 25 ans, a certes permis de faire avancer la recherche, de mettre au point des traitements et de limiter le nombre de morts, mais le virus du Sida est toujours là. Qu’en est-il dans les 5 départements d’Outre-mer ?


Guyane, plus exposée

Les derniers chiffres officiels, concernant les données de dépistage, datent de 2017. La Guyane est toujours le département où le taux de séropositifs est le plus élevé de France : 6,6 pour 1000 sérologies réalisées. Mais en comparant avec l’année précédente, ce taux a considérablement chuté. Il est passé de 11 à 6,6.
 

Hausse en Guadeloupe

Mauvais point en revanche pour la Guadeloupe. Il est le seul département d’Outre-mer à voir son taux de séropositifs augmenter en un an. Le nombre de sérologies réalisé dans l’île mais aussi à Saint-Martin et Saint-Barthélemy a été estimé à 74 430 et le nombre de sérologies VIH positives à 193, soit un taux de positivité de 2,6 pour 1000 sérologies réalisées.

Baisse en revanche pour la Martinique, Mayotte et La Réunion. Ces trois départements ont des taux de séropositivités, en deçà de 2, c'est à dire conforme à la moyenne nationale.
 
©la1ere

 
Publicité