Le concert filmé de Tony Chasseur, un CD classique, et 2 livres dans vos sorties de la semaine (16/04/21)

sorties de la semaine
Sorties de la semaine (16/04/21)

Le concert filmé de Tony Chasseur et de ses invités; la musique classique haïtienne à l'honneur avec le CD de Célimène Daudet; un beau livre sur l'Oyapock et le Maroni; et les actes de la commission sur les enfants réunionnais de la Creuse : voici l'actualité de la semaine (16/04/21) 

Musique

Concert

Tony Chasseur fait son Paris d’artiste (le 17 avril sur Cuturebox, canal 19 à 21h05). Filmé le 16 mars dernier à l’Alhambra à Paris, Culturebox retransmet le samedi 17 avril, le concert de Tony Chasseur et de ses invités : Cynthia Abraham, Yannick Claire, Stéfan Filey, MC Janik et Faby Médina. Tous ces artistes ont relevé un challenge inédit : reprendre des standards internationaux et nationaux avec leur sensibilité. Autrement dit, les reprises de Stevie Wonder, de George Benson, de Michael Jackson, de Marvin Gaye, de Laurent Voulzy, Francis Cabrel et Henri Salvador, etc…, le seront sur des rythmes de zouk, de biguine, de compas, de dance hall et autres. Le souhait de Tony Chasseur : mettre en place un laboratoire d’expériences musicales au sein duquel les artistes pourront apporter leurs touches personnelles sur des œuvres connues.

Tony Chasseur fait son Paris d'artiste

 

CD

Haïti mon amour de Célimène Daudet (NoMadMusic). Le dernier CD de la pianiste Célimène Daudet est une ode classique au pays de sa mère, Haïti. En 13 morceaux, l'artiste restitue un pan méconnu de la musique haïtienne, son versant classique. En 2017, alors qu’elle se rend à Port-au-Prince pour créer un festival de musique classique, elle découvre et exhume des compositeurs haïtiens auxquels elle vient de donner une seconde vie. Parmi eux, Justin Elie, Edmond Saintonge, et surtout son préféré, Ludovic Lamothe (1882-1953), surnommé le Chopin noir. "Sa musique possède une poésie et une richesse rares. Elle est extrêmement bien écrite pour le piano et pour la musique de chambre. Le classique fait partie de la culture haïtienne" rappelle l’artiste. Ces trois pianistes sont passés par le conservatoire de Paris. Ainsi, outre le classique, leur musique intègre la méringue (à ne pas confondre avec le meringué), un style musical local d’une certaine classe qui tire agréablement le classique vers la Caraïbe. Surtout si l’on y ajoute les influences vaudou, afro-cubaines et populaires haïtiennes. C’est sans doute la première présentation de la musique classique haïtienne.

Lamothe Danza N°4

 

Célimène Daudet

Elie Meringue N°1

 

Livres

Oyapock et Maroni. Portraits d’estuaires amazoniens. Sous la direction d’Antoine Gardel et Damien Davy (éditions Quae). Antoine Gardel est géographe, et Damien Davy anthropologue. Ces deux scientifiques, en poste en Guyane, ont supervisé les contributions d’une trentaine d’auteurs pour restituer les changements sociaux et environnementaux induits par les routes, le désenclavement et le pont de l’Oyapock sur les populations avoisinantes. "L’idée du livre est de mieux faire connaitre ces espaces et les gens qui vivent de part et d’autres de ces deux fleuves" explique Damien Davy. Avec ce beau livre, les auteurs rendent hommage au rôle nourricier, mais aussi pertubant de ces estuaires. Une autre manière d’aborder les bouleversements subis par la Guyane, qui tranche avec les images d’Epinal traditionnelles sur la plus grande collectivité française. Dans six mois, le livre sera en accès gratuit sur internet.

Oyapock et Maroni. Portraits d'estuaires amazoniens

 

Les enfants de la Creuse. Idées reçues sur la transplantation des mineurs de la Réunion en France de Wilfrid Bertile, Prosper Eve, Gilles Cauvin, Philippe Vitale (éditions Le cavalier bleu). Entre 1962 et 1984, quelque 2100 enfants réunionnais ont été enlevés à leurs familles et placés en France métropolitaine afin de repeupler des régions désertées. Une commission de recherche et d’information historique, composée notamment des quatre auteurs, a planché sur cette histoire douloureuse et rendu ces conclusions en avril 2018. En version poche, ces actes permettent de mieux appréhender les préjudices subis par ces enfants, aujourd’hui adultes, et la position de l’état français pour réparer ce traumatisme.

Les enfants de la Creuse