Concert, court-métrages et webserie : les sorties de la semaine (18/12/20)

sorties de la semaine
Sorties de la semaine (18/12/20)

Le concert virtuel de Jessica Dorsey, le lancement de la troisième édition du festival "Les couleurs du court"; et Nwar, la mini-série de Réunion la 1ère sur l'esclavage : voici l'actualité de la semaine (18/12/20)

Concerts

Jessica Dorsey en concert en vidéo-conférence, dimanche 20 décembre à 19h sur sa page facebook. Jessica Dorsey est une chanteuse de gospel, qui cette année, comme beaucoup, sera privée de Chanté Nwel, en raison des mesures sanitaires. Alors, dimanche 20 à 19h, elle propose à ses fans habituels de rentrer dans son salon pour un concert virtuel d’environ 45 minutes. Jessica sera accompagnée de trois choristes. "Il ne s’agit pas d’un Chanté Nwel à proprement parler" précise-t-elle. Mais l’essentiel du répertoire sera composé quand même de chants de noël.

Jessica Dorsey

 

Ray Léma, vendredi 18 décembre, 20h sur TSF Jazz. Le pianiste congolais Ray Léma, accompagné de ses musiciens, dont le bassiste Michel Alibo, rendra hommage à un autre grand musicien africain Franco Luambo (lui aussi congolais) avec l’album live  "On entre K.O, on sort Ok". Chapeau bas à TSF Jazz qui continue de faire la part belle à tous ces jazzmen, dont les origines sont hors de l’Hexagone. Et avec Léma, nous voilà en prise direct avec un musicien décalé. Jeune, il se rêvait en prêtre. Son premier concert, il le consacre à la musique classique. Il s’adonne ensuite au rock, aux chants grégoriens et à la rumba. Et vendredi donc, c’est la rumba congolaise qui sera à l’honneur avec cet hommage à son illustre aîné.

Festival

Les couleurs du court. L’association Faisceau Convergent vient de lancer la troisième édition de son festival " les couleurs du court." Le festival met en avant des court-métrages autoproduits d’une durée comprise entre 3 et 20 minutes, ne bénéficiant pas d’aide publique. Ces courts-métrages devront notamment traiter de la diversité d’un point de vue ethnique, handicap ou LGBT. Rappel d’Olivier Rapinier, la cheville ouvrière du festival : "C’est ouvert à tous les outre-mer. A l’occasion des deux premières éditions, les Antilles et la Guyane avaient massivement répondu présent. J’attends maintenant des envois depuis la Polynésie, et surtout de la Nouvelle-Calédonie. Les gens ont certainement filmé à l’occasion du référendum." Un message qui s’adresse aussi à la Réunion et à Mayotte. Vous avez jusqu’au 10 février pour envoyer vos œuvres. Les résultats seront dévoilés les 15 et 16 mai 2021.

Les couleurs du court

 

Série

Nwar, une mini-série sur l’abolition de l’esclavage à la Réunion, diffusée sur Réunion la 1ère. C’est le 20 décembre 1848 que Sarda Garriga apporte le décret d’abolition de l’esclavage à la Réunion, longtemps après les Antilles puisque c’est le 22 mai à la Martinique, et le 27 en Guadeloupe. Les dix mini-épisodes (5’ environ) de Nwar retracent le portrait de 10 esclaves réunionnais qui ont marqué l'histoire leur île. La diffusion sur Réunion la 1ère a débuté le 11 décembre pour s’achever le 20, jour férié à la Réunion.