outre-mer
territoire

Sortir, voir, écouter : les rendez-vous culturels des Outre-mer dans l'Hexagone

culture
chronique 5 avril
Pour cette fin de semaine, nous vous proposons du théâtre avec une pièce de Franck Salin; de la poésie avec Sonny Faustin.  Enfin de la musique avec Mario Canonge en concert et de l'opéra afro-jazz avec Dipenda .

#Théâtre

Bodlanmou pa lwen de Franck Salin (le 7 avril à l’épée de Bois, du 27 au 30 avril à l’Auguste Théâtre à Paris et le 19 mai à l'espace Caravelle à Meaux). On connaissait l’homme de lettres, on découvre l’homme de théâtre. Ecrite, il y a déjà quelques temps, Bodlanmou pa lwen (l’amour est à l’horizon) est la première pièce de Franck Salin. Il en assure aussi la mise en scène. Spectacle où se mêlent poésie, musique et danse, Bodlanmou pa lwen raconte les différentes étapes d’une histoire d’amour jusqu’à la rencontre. C’est l’histoire de Léna et Gérard…Que vient troubler la présence de Zaza. Où l'on comprend que la pérennité du couple reste une thématique dont on n'a pas fini de débattre.
Bodlanmou pa lwen

#Poésie

Petit recueil poétique sur les réalités de la vie de Sony Faustin (Editions Baudelaire). L’école, le chômage, l’amour, l’enfance, la violence, etc : Sony Faustin devise sur les réalités de la vie quotidienne. Il a choisi de le faire en poème car il aime les rimes entrecroisées, plates ou embrassées. A 48 ans, c’est son premier ouvrage. Et c’est osé. La poésie n’est pas le genre le plus prisé des lecteurs. Et la sienne se mérite tant elle est parfois exigeante. Reste cette trentaine de poèmes écrits pendant une période de chômage. Car Sony Faustin est avant tout un animateur pour jeunes !
Sony Faustin

#Musique

Dipenda spectacle musical autour d’«une saison au Congo» d’Aimé Césaire (vendredi 13 avril et 14 mai au Pan Piper, le 15 mai au 2 pièces cuisine, le 25 mai au Bal Blomet). En 2013, le pianiste Fabrice Devienne crée une musique pour accompagner la pièce «une saison au Congo» d’Aimé Césaire, jouée au théâtre de Villeurbanne. Ils sont à l’époque 4 musiciens sur scène. Depuis, cette création est devenue un véritable spectacle musical. Ils sont dorénavant 14 à donner corps à cet opéra afro-jazz. Dipenda (Indépendance en lingala…) recrée le lien musical entre les trois continents Afrique-Caraïbes-Europe.

Mario Canonge et  Michel Zenino au Triton (Pantin, le vendredi 13 avril). Depuis bientôt, une dizaine d’années, le pianiste martiniquais Mario Canonge creuse le sillon du jazz en compagnie du contrebassiste marseillais Michel Zenino au Baiser salé. Le mois dernier, ils ont sorti leur second album Quint’Up, un précipité de leurs créations, un répertoire pour quintette de hard-bop des années 50-60, dont la référence ne doit pas effrayer car à l’écoute, il ne faut pas beaucoup d’imagination pour se transporter quelques décennies en arrière, et s’imaginer dans un club new-yorkais, à écouter les Jazz Messengers, Clifford Brown ou encore Max Roach. Le quintette est composé de 5 musiciens caribéens ou afro-américains (dont Arnaud Dolmen). On pourra les entendre donc le vendredi 13 avril au Triton à Pantin.


Publicité