publicité

Sortir, voir, écouter : les rendez-vous des Outre-mer dans l'Hexagone

Cette semaine, c'est le démarrage du mois du Kréyol, avec des manifestations, partout en France. C'est aussi le lancement d'un mois de concerts dans le cadre du festival Villes des musiques du monde (Dédé Saint-Prix, René Lacaille, Malavoi, etc...). Le groupe Delgrès, lui, se produira à Nancy. 

  • Par Louis Otvas
  • Publié le , mis à jour le

Le Kreyol à l'honneur ce mois-çi, tout comme les musiques des îles...

Mois du Kreyol
(du 9 octobre au 13 novembre). C’est depuis le 9 octobre que s’est ouvert, en France, le mois du Kreyol qui promeut les langues et les cultures créoles. Comme l’an passé, c’est la compagnie Difé Kako de Chantal Loïal qui est à la manœuvre. Avec deux thèmes forts : la fin des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale et les 170 ans de l’abolition de l’esclavage. Sinon, d’ores et déjà, à noter sur vos tablettes, le 12, un colloque à l’Assemblée nationale sur le thème de la représentativité de nos pays dans divers domaines ; et le 27, la journée du kréyol. Invité d’honneur de cette édition : le groupe guadeloupéen 7son@to qui se produira à différentes occasions.
 


Musique

Festival Villes des Musiques du Monde (du 12 octobre au 11 novembre, en région parisienne). Pour cette édition 2018, le festival met à l’honneur les îles dans leur ensemble. Dès lors, le détour par les territoires d’Outre-mer était un passage obligé. Pour l’association, c’est aussi l’occasion de rappeler que la France ne se résume pas au seul Hexagone. Alors au programme : Jean-Didier Hoarau, Roger Raspail, Dédé Saint-Prix (qui inaugureront le 12 le festival au Fort d’Aubervilliers),  René Lacaille, Malavoi, Valérie Louri ou encore Paul Wamo qui démontreront la vitalité et la diversité des musiques ultramarines. Un supplément de visibilité qui n’est pas du luxe pour ces artistes.

 
Delgrès (le 13 octobre au Nancy Jazz Pulsations).
Avec son groupe Delgrès (un trio : guitare, batterie, sousaphone), le Guadeloupéen Pascal Danaë poursuit sa tournée et la défense de leur premier album. Le groupe n’a pas trois ans d’existence mais c’est déjà l’un des chouchous des médias. Il faut dire qu’il défend un concept original. Sur fond de blues-rock, il pose ses chansons en créole. Une première à notre connaissance. Quant au nom du groupe «Delgrès», il possède une charge historique non négligeable puisqu’il renvoie à ce colonel, un Noir libre, qui a préféré se faire sauter avec son bataillon en 1802 plutôt que se rendre aux troupes napoléoniennes, venues rétablir l’esclavage en Guadeloupe. Mais pas de posture revendicatrice chez notre chanteur-guitariste. Pascal Danaë produit juste une musique « qui parle au corps et à l’âme ».

Delgrès

Livres

Sur le ciel effondré de Colin Niel (Editions du Rouergue, sortie octobre2018).« Sur le ciel effondré » est le quatrième polar (roman policier) que Colin Niel consacre à la Guyane. Un livre à 500 pages d’émotions dans une formidable boite à imaginaire et à connaissance, dense comme la forêt amazonienne, riche comme les peuples qui la composent.

 


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play