Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone

culture
Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone
De la musique cette semaine, avec d'abord l'infatigable groupe Martiniquais Malavoi de passage en banlieue parisienne. Place ensuite aux rappeurs qui se mobilisent pour le drépaction et enfin l'hommage de Gael Faye à René Depestre. 

Malavoi (le 27 octobre, à l’Embarcadère à  Aubervilliers). On ne présente plus Malavoi. On ne présente plus non plus la formation, qui la première en Martinique et aux Antilles s’est constituée autour de violonistes, avec notamment Mano Césaire et Christian de Négri (depuis disparu).

En 1972, Malavoi est né un peu pour contrer la déferlante de la salsa et du kompa. Malavoi a remis au goût du jour les vieilles danses antillaises que sont la mazurka, la quadrille et la biguine avec un succès qui ne s'est jamais démenti. En première partie: Tricia Evy. Chapeau bas au festival "Villes des Musiques du Monde" qui a choisi, pour sa 21è édition, de mettre l’accent sur les îles et donc les Outre-mer. Une manière de manifester son soutien à des artistes (une dizaine de concerts) qui souffrent d’un problème de visibilité sur les scènes hexagonales.

Sortir, voir, écouter : les Rendez-vous des Outre-mer dans l'hexagone


Drépaction ( concert le 28 octobre au Zénith). Keblack, Kalash, Admiral T, 13 Block, K-reen, Chilla, etc. La scène rap se mobilise pour ce concert de solidarité en faveur de la  prévention de la drépanocytose. Cette maladie génétique s’attaque aux globules rouges et réduit de près de 30 ans l’espérance de vie des malades. Il vous en coûtera 30 euros pour soutenir cette cause. C’est l’APIPD, l’Association Pour l’Information et la Prévention de la Drépanocytose qui est à la manœuvre.

 

René Depestre

Gael Faye rend hommage à René Depestre dans un livre-disque (éditions Thélème) et lors d’une soirée, le 30 octobre, à la maison de la poésie, avec Mélissa Laveaux.
 

René Depestre