publicité

Soupçons de "discrimination" envers un employé antillais dans une agence Rent a Car de Seine-Saint-Denis

Le journal 20 Minutes a révélé hier une affaire de "discrimination" et "harcèlement" à l'encontre d'un employé antillais d'une agence Rent a Car de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Une enquête préliminaire ouverte en mai par le parquet de Bobigny. 

Tribunal correctionnel de Bobigny © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
© JEAN-PIERRE MULLER / AFP Tribunal correctionnel de Bobigny
  • Par Camila Giudice
  • Publié le , mis à jour le
Le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a ouvert une enquête préliminaire en mai après le dépôt d'une plainte par un employé d'une agence Rent a Car de Saint-Denis contre son supérieur pour "discrimination en raison de l'origine" et "harcèlement moral". Le journal 20 Minutes a révélé l'affaire lundi.

Le plaignant est un homme d'origine antillaise, qui travaille pour l'enseigne de location de voitures depuis 2011 et a été muté dans l'agence de Saint-Denis en janvier 2017. Il subirait depuis insultes et brimades répétées de la part du gérant de la boutique. Recruté comme "agent de comptoir polyvalent", censé être en relation avec les clients, il serait cantonné au nettoyage des véhicules.  

Le plaignant souhaite rester anonyme © Mickaël Bastide / France Ô
© Mickaël Bastide / France Ô Le plaignant souhaite rester anonyme

"Négro", "débile"

Un enregistrement du gérant de la boutique, fait par une collègue du plaignant, est accablant. "Négro", "débile"... Les propos dénigrants fusent. Et cette employée va plus loin en déclarant dans la plainte que le gérant "lui parle comme si c'était son esclave"

La direction de Rent a Car aurait pris des "sanctions disciplinaires" à l'encontre du gérant. L'employé, lui, est en arrêt maladie. En plus de sa plainte, il a également saisi le conseil des prud'hommes. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play