Suite à la panne de l'usine sucrière, la canne à sucre de Marie-Galante sera envoyée en Guadeloupe

agriculture marie-galante
usine sucrière de Marie-Galante
©Claude Céprika

Les producteurs de canne à sucre de Marie-Galante, île au sud de l'archipel guadeloupéen où la campagne sucrière 2021 a été interrompue à la suite d'une panne de l'usine sucrière, enverront leur production par la mer dans une autre usine, à Grande-Terre, a indiqué la préfecture mercredi.

La campagne sucrière 2021 a été interrompue deux jours après son ouverture à la sucrerie de Marie-Galante, après une panne dont la réparation pourrait prendre "huit à dix mois", avait indiqué la direction de l'usine la semaine dernière.

"Le transfert des cannes depuis le site de l'usine Sucrerie Rhumerie de Marie-Galante (SRMG) de Grande-Anse vers l'usine de Gardel à Moule, a été décidé de façon unanime", à l'issue d'une réunion de tous les acteurs de la filière, "sous la coordination des services de l'État", a déclaré la préfecture dans un communiqué.

"Cette solution assurerait, pour cette année, le déroulement de la campagne sans perte économique pour les planteurs de l'île. L'ensemble des acteurs travaillent de concert au scénario d'un transport par barge, dans les meilleurs délais. La cellule de crise se réunira à nouveau dans les tout prochains jours pour valider une solution technique et financière", a ajouté la préfecture.

L'arrêt de la campagne sucrière est un coup dur pour l'économie de l'île qui compte environ 1.500 planteurs parmi ses 11.000 habitants. La panne intervient dans un contexte tendu autour de cette usine. Des rumeurs évoquant une fermeture définitive et un transfert des activités en Guadeloupe avaient déjà retardé le début de la campagne.