Tournoi des 6 nations: Sébastien Vahaamina seul ultramarin titulaire contre l'Angleterre

rugby
Sébastien Vahaamahina
Sébastien Vahaamahina ©FRANCK FIFE / AFP
A 25 ans et après 21 sélections, Sébastien Vahaamina est en train de prendre une réelle dimension en équipe de France. Ce samedi soir, le Calédonien, d'origine Wallisienne, sera le seul joueur ultramarin aligné contre l'Angleterre. L'occasion de (re)découvrir ce colosse, très sensible. 
Vingt-neuf des 32 joueurs de l'équipe de France qui ont préparé la rencontre face à l'Angleterre samedi sont arrivés à Londres jeudi en début de soirée, après l'annonce
du XV titulaire à Marcoussis. Parmis eux, Sébastien Vahaamina. 

Le deuxième-ligne clermontois est un colosse de 2,02m pour 128 kilos. Mais ne vous fiez pas aux apparences, Sébastien Vahaamina est un être sensible, très imprégné de sa culture polynésienne. Dans un entretien accordé à l'Equipe, il confie avoir un coach mental en la personne de sa femme. "Elle m'apporte un regard extérieur et elle connait forcément le rugby (cathy Langenfeld, ex-troisième ligne de l'Usap). Elle arrive à bien analyser mes actions de jeu. Elle m'a permis de rogresser. Avec elle, je fixe des petits objectifs avant chaque match, mais ça c'est secret", confie t-il. 
 

Trois ans après le décès de son père, son souvenir est toujours aussi vivace

serge Vahaamina
©MIGUEL MEDINA / AFP
Sébastien Vahaamina est resté très marqué par le décès de son père survenu le 5 mai 2013. "Durant les vacances de Noël, indique t-il dans l'Equipe, j'avais fait un "umu", un four polynésien (un trou creusé dans la terre pour cuire la viande de manière traditionnelle). J'avais l'habitude d ele faire avec mon père et c'était la première fois que le préparais seul depuis son décès (5 mai 2013). Pleins de souvenirs me sont revenus. J'ai fini stréssé et triste comme je ne l'avais jamais été." Comme beaucoup de Wallisiens, son père avait émigré en Nouvelle-Calédonie pour trouver du travail. Il était né à Futuna. 

Des tatouages à l'encre de chine 

En CM2, avec son petit frère, Sébastien Vahaamina a voulu savoir ce que ça faisait de se tatouer. "On avait pas imagine que ça allait rester à vie", indique t-il. Ajoutant, "on a récupéré une bouteille d'encre de chineet des aiguilles dans la trousse de couture de notre mère. Et on a commencé à se piquer les doigts. Ca faisait mal, mais on voulait faire face." 

Avant de rejoindre à 17 ans l'Hexagone et le centre de formation de Brive, Sébastien Vahaamina a débuté le rugby au RC Mont-Dore. Il habitait alors la ville de Païta, au nord-ouest de Nouméa. "Dès mon premier plaquage, j'ai réussi à prendre le plus gros, le plus costaud, le plus rapide de tous. Je me suis dit: "Putain, c'est bien ce sport."". Mais l'arrivéé dans l'Hexagone, au centre de formation de Brive n'a pas été facile. D'abord parce qu'il a du insister auprès de ses parents pour partir "découvrir autre chose". Ensuite, parce que l'éloignement était difficile à vivre au quotidien. "Je pensais aux miens, je n'avais pas d'ordinateur pour appeler la famille sur Skype," affirme t-il. Après le choc, le travail a pris le dessus et l'intégration s'est faite petit à petit.  

L'entrainement de l'équipe de France à Marcoussis: 


RUGBY XV DE FRANCE _PAD

Angleterre-France: composition des équipes

Compositions de l'Angleterre et de la France, qui s'affrontent ce samedi à Twickenham (17h50 françaises) en ouverture du Tournoi des six nations:
 
Angleterre: M. Brown - J. May, Joseph, O. Farrell, Daly - (o) G. Ford, (m) Youngs - T. Wood, Hughes, Itoje - Lawes, Launchbury - Cole, Hartley (cap.), Marler

France: Spedding - Nakaitaci, Fickou, Lamerat, Vakatawa - (o) Lopez, (m) Serin - Gourdon, Picamoles, Chouly - Maestri, Vahaamahina - Atonio, Guirado (cap), Baille

Remplaçants
Angleterre: George, Mullan, Sinckler, T. Harrison, J. Haskell, Care, Te'o, Nowell
France: Maynadier, Slimani, Chiocci, Iturria, Goujon, Machenaud, Doussain, Huget

Arbitre: Angus Gardner (AUS)
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live