Un corps repêché dans le Cher, il pourrait s'agir de l'étudiant réunionnais disparu

faits divers
Avis de recherche Nadjim Ahamada.
L'avis de recherche suite à la disparition de Nadjim Ahamada, 22 ans, un étudiant réunionnais disparu début mai. ©Sophie Vingadassalom

Le corps d'un homme a été retrouvé dimanche soir dans le Cher, à Tours. Il pourrait s’agir de l'étudiant de 22 ans porté disparu depuis le 2 mai. Une autopsie est prévue en fin de semaine.

Un corps a été retrouvé dans le Cher dimanche vers 19h30, à 3 kilomètres environ des berges de l’île Honoré de Balzac. Il pourrait s’agir de Nadjim Ahamada, l’étudiant réunionnais disparu le 2 mai à Tours. Le jeune homme de 22 ans étudiait à Paris, mais il était venu rendre visite à ses proches depuis un mois. Contactée par Outre-mer La 1ère, sa famille n’a pas souhaité s’exprimer sur la récente découverte du corps.

Nadjim Ahamada
Nadjim Ahamada a disparu le 2 mai. Sa famille a fait circuler un avis de recherche dans les rues et sur les réseaux sociaux.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la tenue vestimentaire du corps qui a été repêché correspondrait à celle que portait Nadjim Ahamada au moment de sa disparition. Dimanche dernier, il aurait quitté le domicile familial vers 2h du matin pour récupérer une commande de nourriture. Le jeune homme serait parti sans carte bleue ni vêtements de rechange, mais en emportant un téléphone.

Les berges de l’île Honoré de Balzac, à Tours
Les berges de l’île Honoré de Balzac, à Tours, près de l'endroit où un corps a été repêché. ©Sophie Vingadassalom

Des analyses ADN et une autopsie seront réalisées en fin de semaine. Elles devraient permettre de déterminer l’identité de la victime et les causes du décès.