Un millésime Rhum Clément mis aux enchères au profit d’une association de lutte contre la drépanocytose

maladie
Rhum Clément
La marque martiniquaise Rhum Clément met aux enchères une bouteille rare de son millésime 2002, dorée à la feuille d’or 24 carats, au profit de l’association de lutte contre la drépanocytose APIPD. La vente aura lieu à Paris, les 17 et 18 décembre prochains.
En 2017 déjà, la vente d’un millésime de rhum Clément de 1966, jamais commercialisé, au bouchon serti par les soins du  joaillier Tournaire de 200g d'or 18 carats et de 4 carats de diamants, avait battu les records. Acquise pour 100 000 euros par un acheteur italien anonyme, elle est ainsi devenue la bouteille de rhum la plus chère du monde

À la suite de la vente, la marque martiniquaise avait adressé un chèque d’un montant de 15 000 euros au bénéfice de l’Association Pour l’Information et la Prévention de la Drépanocytose (APIPD), qu’elle soutient depuis de nombreuses années.
 

Un partenaire de longue date 

En décembre, les rhums Clément renouvellent l’opération, annonce ce mardi 17 novembre l’APIPD dans un communiqué. C’est cette fois-ci l’une des rares bouteilles du millésime 2002, dorée à la feuille d’or 24 carats par Lise Richardot de l’atelier Acanthe, qui sera mise aux enchères, au profit de l’association. 

C’est une entreprise qui nous a toujours aidé dans la lutte contre la drépanocytose, confie Jenny Hippocrate, présidente de l’APIPD, contactée par Outre-mer la 1ère.  Pour nous aider ils avaient eu cette idée à l’époque. Ils renouvellent donc l’opération cette année”. 

Je connais très bien le responsable, Dominique de la Guigneraye qui assiste à toutes nos manifestations. Il m’a toujours dit "dès qu’on le peut on va t’aider parce qu’on connaît l’ampleur du combat". Que ce soit dans l’Hexagone ou aux Antilles, ils ont toujours été là. 


Les Antilles fortement concernées

La drépanocytose est une maladie génétique très répandue qui affecte le sang, et plus précisément l'hémoglobine des globules rouges. 150 millions de personnes seraient concernées selon l’APIPD. En première ligne : les populations noires.

À l’origine, la maladie touchait l’Afrique et l’Inde. Mais avec les déplacements de populations, elle est devenue une maladie mondiale”, explique Jenny Hippocrate. 

Aux Antilles, la drépanocytose est particulièrement présente. En 2016, on estimait qu'une personne sur huit était concernée en Guadeloupe. “Pourquoi les Antillais sont touchés par la drépanocytose, mutation des gènes due au paludisme ? C’est parce qu’il y a eu la traite négrière, développe Jenny Hippocrate. Aujourd’hui la Martinique est le deuxième département le plus touché après l’Île-de-France. Après viennent la Guadeloupe et la Guyane.” 

La vente aux enchères de la bouteille de rhum Clément se tiendra chez Artcurial à Paris les 17 et 18 décembre.