Une nouvelle aide à la mobilité qui interroge les étudiants ultra-marins

transports
avion
©Saeed KHAN / AFP
Le ministère des Outre-mer annonce, ce vendredi, un coup de pouce pour les aides à la mobilité étudiante. Une mesure qui concerne tout particulièrement les jeunes ultra-marins, souvent contraints d’étudier loin de chez eux et confrontés aux coûts du transport aérien.

Étudier dans l’Hexagone représente un budget important pour les étudiants ultramarins dont une bonne part est liée aux frais de transport, autrement dit au coût des billets d’avion.

Ce vendredi, le ministère des outremers annonce mettre en place une majoration du montant des bourses pour ceux qui étudient loin de chez eux.

Le nouveau dispositif prendra en compte la distance entre le lieu d’études et le domicile parentale. Ce qui devrait, selon le gouvernement, élargir le nombre d’élèves éligibles au dispositif boursier.

Jusqu'ici la majoration des bourses était identique pour un jeune de l’Hexagone, qui étudiait à au moins de 250 kilomètres de sa ville d’origine et un jeune ultra-marin, ne tenant pas compte du surcoût d’un billet d'avion par rapport au coût d’un déplacement dans l’Hexagone en voiture ou en train.

Pas de précisions sur le montant des aides

Les ultra-marins, éligibles à une bourse, devraient donc voir le montant de celle-ci augmentée, avec cette nouvelle aide, via un système d’attribution de points supplémentaires. 3 points pour les étudiants des DOM, 4 points pour ceux de Polynésie et de Nouvelle-Calédonie. Sans que le ministère ne précise le montant exact de ce coup de pouce.

Pour Eléa, étudiante Guadeloupéenne, en master à Tours, cette annonce est : “ Une bonne nouvelle ! J'ai envie de dire qu’il était temps ! Un étudiant ultramarin qui vient dans l’hexagone a des frais supplémentaires liés au transport, la question kilométrique est très importante. Un billet d’avion pour rentrer en Guadeloupe alourdit fortement un budget étudiant.” 

Taïna, elle est plus nuancée. La guadeloupéenne, boursière à Poitiers estime que : Cette nouvelle est intéressante. Pour autant, j’attends de savoir dans quelles conditions et sur quels critères nous pourrons bénéficier de ces aides.

L’application de cette nouvelle mesure est fixée à la rentrée 2022.