VIDEO. L’hebdo Outre-mer du 25 septembre 2021

émission
©la1ere
À la Une : Covid-19, les directeurs d'hôpitaux guyanais lancent un cri d'alarme : il n'y a plus de place en réanimation pour les malades. Comment s'organise la Nouvelle-Calédonie face à la virulence de sa première vague de Covid-19 ? Les principaux titres de l'hebdo Outre-mer, diffusé sur France 24.

L’Hebdo Outre-mer est présenté par Kessi Weishaupt Tahi.

Kessi Weishaupt Tahi Hebdo Outre-mer du 25 septembre 2021
Kessi Weishaupt Tahi présente l'Hebdo Outre-mer du 25 septembre 2021 ©Outre-mer la 1ère

Au sommaire

  • En Guyane, les hôpitaux sont axphyxiés par la nouvelle flambée de malades du Covid-19. Les unités de réanimation ne peuvent plus accueillir de malades, elles sont saturées. Les directeurs des trois établissements de santé de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni expriment leur désarroi et appellent à la population à se faire vacciner.
     
  • En Guadeloupe comme en Martinique, la vie reprend peu à peu. Cest le déconfinement. Les commerces non essentiel réouvrent. Les restaurants aussi, mais eux, sont soumis au pass sanitaire alors que seulement 40% de la population est vaccinée.
     
  • Première mondiale : l'évacuation sanitaire la plus longue de l'histoire a été réalisée cette semaine entre Tahiti et Paris. Huit patients polynésiens évacués vers l'île de France sont arrivés sans encombre après 24h de vol et une escale en Guadeloupe.
     
  • En Polynésie, le tourisme tient le cap. Les touristes sont présents malgré la crise sanitaire. Les hôtels ont continué d'accueillir des clients, y compris durant le dernier confinement. Reportage aux Australes, sur l'île de Raivavae : Théophane Teriitua et Arthur Tiarii de Polynésie la 1ère.
     
  • Le ton est tout autre en Nouvelle-Calédonie, où la crise sanitaire ne cesse de s'amplifier. Les chiffres s'affolent. Depuis le 6 septembre, environ 6.000 cas de Covid positifs ont été détectés. Des renforts sanitaires arrivent sur place pour soutenir les soignants de l'archipel. C'est le dossier de l'Hebdo signé Nathalie Nouzières.
     
  • Ketty Turbot a pris avec son entreprise, le pari du bio. La Réunionnaise produit des petits pots pour bébé avec des produits locaux. Une façon pour elle de mêler bonnes pratiques et alimentation saine. Jean Claude Toihir et Delphine Poudroux de Réunion la 1ère ont assisté à une dégustation à Saint-Louis.
     
  • Un photographe canadien à la découverte de l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon. Mathieu Dupuis, reporter pour National Geographic, revient sur le territoire à la demande de la collectivité. Raphaelle Chabran et Jérome Anger de Saint-Pierre et Miquelon la 1ère l'ont suivi en reportage.