VIDÉO. L'hebdo Outre-mer du 8 janvier 2022

coronavirus
©la1ere
Covid-19 : le variant Omicron se propage très rapidement en Outre-mer. Cinq collectivités ont été placées sous état d'urgence sanitaire. Tension sociale en Guadeloupe, crise sanitaire à Mayotte et la phrase polémique du président sont les principaux titres de l'hebdo Outre-mer diffusé sur France 24.

L’Hebdo Outre-mer est présenté par Kelly Pujar.

Kelly Pujar Hebdo Outre-mer 8 janvier 2022
L'hebdo Outre-mer du 8 janvier est présenté par Kelly Pujar ©Outre-mer la 1ère

Au sommaire de l’Hebdo Outre-mer :

  • La Guadeloupe est de nouveau placée sous état d'urgence sanitaire. De nouvelles restrictions sont en vigueur dont un couvre-feu rétabli pour trois semaines. Le directeur du CHU, un temps bloqué dans son bureau, a été exfiltré après avoir reçu des coups. Des tensions nées de l'opposition à l'obligation vaccinale. La synthèse d'Albane Lussien et des équipes de Guadeloupe la1ère.
     
  • "Les non-vaccinés, j'ai très envie de les emmerder." Des propos polémiques tenus par Emmanuel Macron dans un entretien accordé mardi au journal Le Parisien. Une "petite phrase" qui a provoqué un tollé en Outre-mer, chez des citoyens, comme chez des responsables politiques. Des réactions recueillies par nos équipes.
     
  • Le variant Omicron se répand à Mayotte. Les soignants positifs sont maintenus en service. Le centre hospitalier, qui accueille de plus en plus de patients Covid-19, est contraint de réorganiser ses équipes, elles aussi contaminées. Le point sur la situation sanitaire avec Chafanti Ali Baco et Hassadi Razafit Seheno de Mayotte la 1ère.
     
  • La Nouvelle-Calédonie sous les eaux. La saison des pluies promet d'être intense. De mauvaises conditions météorologiques ont frappé l'archipel calédonien cette semaine. De fortes pluies ont provoqué des inondations. Dans le Grand Nouméa, notamment des routes ont été coupées. Des centres d'hébergement sont ouverts pour accueillir des familles sinistrées.
     
  • Le risque requin préoccupe les autorités locales de l'archipel calédonien. Avec la recrudescence des attaques mortelles, dont deux confirmées en 2021, un plan d'actions a été présenté à Nouméa. Entre protection des usagers de la mer et préservation de l'environnement, les avis divergent. Un dossier signé Karine Arrayo et Michel Marin de Nouvelle-Calédonie la 1ère.
     
  • La Réunion va de nouveau exporter ses mangues grace à un traitement contre la mouche de fruits. De la vapeur d'eau est utilisée pour prévenir la prolifération de ce nuisible qui s'attaque aux mangues. Grâce à ce procédé, l'exportation de ces fruits est à nouveau autorisée après deux ans d'interdiction. Thierry Chapuis de Réunion la 1ère présente cette bonne idée.
     
  • Balade nocturne en forêt au cœur du parc amazonien de Guyane. A Saül, des agents guident les curieux venus découvrir des espèces étonnantes et vulnérables. Jocelyne Helgoualch et Guillaume Perrot ont suivis la visite pour vous.