VIDEO. Victor Martinel, la Martinique et la musique en plein cœur

tranches de vie

Son île la Martinique et la musique rythment la vie de Victor. Il est installé à Paris depuis des années mais n'oublie pas d'où il vient. Il est fier de sa culture et de sa langue martiniquaise. Il reste ouvert sur le monde. Auteur compositeur et interprète, il crée une musique à son image.

Dans son album "Karrefour Caraïbes" se côtoient des sons bien de chez lui : zouk, Mazurka et d'ailleurs comme le Reggae, la Salsa. "Cet album pour moi c'est une sorte de carte de visite"... Victor n'aime pas le mot "créole". Les textes de ses morceaux sont écrits en langue martiniquaise avec parfois des mots français ou guadeloupéens. Car l'artiste est "un enfant du monde".

Un enfant issu d'une famille nombreuse dont il est le dixième et dernier né. "À la maison c'était la musique, c'était l'ambiance, c'était la joie. C'était une famille unie." Une famille de musiciens avec un père qui lui offre sa première guitare alors qu'il n'a que 6 ans. Victor s'empresse d'en supprimer deux cordes pour en faire une guitare basse, "J'ai toujours été attiré par la basse."

Ce n'est qu'à son arrivée dans l'Hexagone qu'il se met à chanter également, mais sans allier les deux. "Je pense un jour, et c'est mon rêve, chanter et jouer de la basse en même temps." En attendant Victor reconnait que la pandémie du Covid-19 lui a au moins permis de travailler sa musique autrement. En espérant remonter bientôt sur scène.

Retrouvez l'ensemble de la collection  Tranches de vie, par ICI