Vous êtes confinés ? Les conseils de lecture d’Estelle-Sarah Bulle

livres
Estelle-Sarah Bulle
Estelle-Sarah Bulle ©ULF ANDERSEN / Aurimages
Que faire quand on est confinés ? Pour la Guadeloupéenne Estelle-Sarah Bulle, auteure d’un roman très remarqué Là où les chiens aboient par la queue, pas de doute, il faut en profiter pour lire. Voici sa sélection.
 
La lecture est le loisir le plus simple et enrichissant en période confinement. Cela permet de voyager alors qu’on ne le peut plus, cela permet de s’évader alors qu’on est enfermé, cela permet d’aller dans le passé ou le futur alors que ce n’est pas possible. Bref c’est l’activité idéale pour essayer de vivre "mieux" cette épidémie de coronavirus.


En résidence au lycée

Estelle-Sarah Bulle aime partager ses lectures. Elle mène depuis plusieurs mois un travail sur l’écriture avec des lycéens d’Argenteuil. Quand nous l’avons contactée, elle regrettait de ne pas poursuivre cette résidence au lycée qu’elle aime tant et dont elle partage régulièrement les travaux sur sa page Facebook.
 

Un roman en préparation

Mais l’auteure ne se laisse pas abattre, elle a repris la plume et prépare en ce moment un roman "sur le Brésil à la fin des années 50. Cela se passe dans le cadre du tournage d’un film. On suit le parcours de trois actrices. Il y a de l’intrigue, de l’espionnage et une histoire d’amour", précise-t-elle à la1ère.
 

Une petite liste de livres

En attendant la sortie de ce prochain roman, Estelle-Sarah Bulle nous a concocté une petite liste de livres à lire absolument selon elle en période de confinement.
 
  • Le gouverneur de la rosée de Jacques Roumain
C’est un roman haïtien facile à lire et c’est une histoire un peu écolo. Un personnage s’élève contre la déforestation dans une commune confrontée à de graves problèmes d’eau. C’est un roman très actuel et il y a une belle histoire d’amour !

Comme ce roman est ancien, il date de 1944, on peut le lire gratuitement en ligne ici. 
 
  • La dissidence de Raphaël Confiant
C’est un livre qui rend hommage aux résistants des Antilles. On y apprend beaucoup de choses sur cette histoire trop méconnue. Tout le monde était confiné aussi pendant la Seconde Guerre mondiale aussi bien en Martinique qu’en Guadeloupe. La circulation n’était plus libre.
Raphaël Confiant
Raphaël Confiant ©DR

Pour lire un extrait, cliquez ici.
 
  • Texaco de Patrick Chamoiseau
Je le dis très souvent dans les interviews que je donne, c’est le roman qui m’a inspiré et donné envie d’écrire. C’est un monument de la littérature antillaise. C’est inépuisable. La langue est magnifique. Il parle de Fort de France et de son évolution dans les années 50/60. Mon premier roman -Là où les chiens aboient par la queue- évoque Pointe-à-Pitre à la même époque.
 
Patrick Chamoiseau au festival Etonnants voyageurs 2018
Patrick Chamoiseau au festival Etonnants voyageurs, en mai 2018 ©DR

 
  • Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon
C’est un livre essentiel, totalement d’actualité aujourd’hui. C’est vraiment l’occasion de le lire en ce moment pour bien comprendre la place des Antilles dans le contexte mondial comme un lieu de rencontre entre l’Afrique et l’occident. Frantz Fanon est un militant, il a lutté pour l’indépendance de l’Algérie.

Sa pensée et universelle. C’est une figure martiniquaise très importante. Dans les années 50/60 les livres de Frantz fanon étaient interdits aux Antilles. Encore une raison supplémentaire de lire aujourd’hui Peau noire, masques blancs.

Comme ce roman est ancien, il date de 1952, on peut le lire gratuitement en ligne ici. 
 
  • Tropiques des silences de Karla Suarez
C’est l’histoire d’une jeune fille à la Havane (Cuba) dans les années 90. C’est un livre qui peut parler aux adultes et aux adolescents. On découvre comment les jeunes se réunissent, organisent des concerts et trouvent des bouffées d’oxygène par la littérature dans le Cuba castriste.  
 
  • Nuits d’épines de Christiane Taubira
C’est un livre superbe, très agréable à lire. C’est tellement riche de références littéraires, musicales. A la fin du récit, on peut passer des heures à aller écouter les musiques conseillées par Christiane Taubira. Un délice !
Christiane Taubira
L'ex-garde des Sceaux Christiane Taubira ©DR
 
  • Le Tout-monde d’Edouard Glissant
Il déconstruit le récit, sort de la chronologie classique. Mais il suffit de se laisser porter par la langue, les personnages. Il parle notamment des négropolitains, ceux qui sont nés dans l’Hexagone.  C’est moi en fait !  Donc ça me touche énormément. Je ne comprends pas tout chez Glissant mais il faut le lire absolument.

Et pour les enfants, Estelle-Sarah Bulle conseille aussi Wouj, le monde des jouets créoles de Roland Brival édité par Caraïbéditions. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live