Voyageurs Outre-mer : le centre de dépistage Covid de l'aéroport d'Orly ne désemplit pas

coronavirus
Tests dépistage Orly file d'attente
©Nathalie Nouzières
Un test de dépistage du coronavirus de moins de 72 heures : c'est la condition requise pour s'envoler vers les Outre-mer au départ de Paris. Le centre de dépistage mis en place par plusieurs compagnies à l'aéroport d'Orly ne désemplit pas. Trois heures d'attente ce lundi. Témoignages. 
Une file d'attente interminable s'étire dans l'aérogare 4 de l'aéroport d'Orly. Dans la queue, les passagers ayant des billets pour se rendre dans les Outre-mer se pressent pour obtenir le sésame indispensable : un test de dépistage du Covid-19 de moins de 72 heures. La plupart des passagers présents ce lundi 14 septembre à Orly n'ont pas d'autre choix : ils ont d'abord tenté de se faire tester dans des laboratoires parisiens, mais ces derniers sont saturés et ne peuvent garantir le délai requis de trois jours pour l'obtention des résultats du test. C'est donc vers ce centre de dépistage mis en place par plusieurs compagnies aériennes que les passagers se rabattent en nombre. Ce lundi 14 septembre au matin, il fallait faire la queue durant trois heures pour enfin se faire tester. Témoignages.
 

"Je ne comprends pas !"

Passager 1
©Nathalie Nouzières
Charlie, Guadeloupéen, a un billet d’avion pour Pointe-à-Pitre :

On m’a conseillé de venir ici. Je m’attendais à ce qu’il y ait du monde. Beaucoup de passagers sont refoulés chaque jour par les compagnies parce qu’ils n’ont pas les résultats de leurs tests. Je ne comprends pas ce délai de 72 heures. Je ne vois pas pourquoi je dois faire un test pour rentrer chez moi, et pas pour venir à Paris ! La Guadeloupe est en rouge, Paris est en rouge!

Charlie


"Je n'ai pas pu partir ce matin"

Passagère 2 orly
©Nathalie Nouzières
Myriam, passagère en attente d’un départ vers la Martinique :

Je pars pour la Martinique. Super vacances ! J’ai fait le test Covid vendredi mais je n’ai pas eu le résultat.  Je devais partir ce matin à 12h20. Je n’ai pas pu. J’espère partir dès que j’aurai les résultats, sans doute mercredi. Je vais perdre deux jours de vacances. Heureusement, je n’aurai pas à repayer un billet d’avion. Mais j’habite dans l’Est de la France, en attendant de partir, je vais aller à l’hôtel, à mes frais. Je vais me retourner contre le laboratoire qui ne m’a pas fourni les résultats à temps!

Myriam


"C'est très mal organisé"

Passagère 3 Orly
©Nathalie Nouzières
Mirella, en partance pour la Martinique :

 Je dois prendre l’avion demain. Je ne m’attendais pas du tout à ça. C’est très mal organisé. Dans les labos, il n’y a pas d’ordre de priorité. Ici, les tests ne sont pas faits selon les dates de départ. Il manque quelque chose. On est tenu par ce délai de 72 heures. Vue l’urgence, c’est compliqué. J’espère partir après-demain.

Mirella


Résultats en 72 heures ?

Selon un employé du centre de tests de l'aéroport, rencontré ce matin par Outre-mer la 1ère, au moins 500 tests sont pratiqués chaque jour dans ce centre de dépistage. Mais c'est la première fois qu'il constate une telle affluence. Sous couvert de l'anonymat, il explique craindre qu'ici non plus, le délai de 72 heures ne puisse plus être tenu. Un second centre de dépistage doit voir le jour dans l'aéroport, le 28 septembre prochain. 
 
72 heures de validité du test, pas plus
Conseil aux voyageurs : faites attention au délai de 72 heures de validité du test. Il est calculé à partir de l'heure d'embarquement à bord de l'avion.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live