outre-mer
territoire

XL Airways: le tribunal de commerce prononce la liquidation judiciaire de la compagnie aérienne

transports
XL Airways
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Le tribunal de commerce de Bobigny a prononcé ce vendredi 4 octobre la liquidation judiciaire de la compagnie XL Airways qui assurait des liaisons vers les Antilles et La Réunion. L’offre de reprise émanant de Gérard Houa qui ne concernait pas ces liaisons a été rejetée.
 
XL Airways en liquidation judicaire. La décision est tombée ce vendredi 4 octobre à 14h. Le tribunal de commerce de Bobigny n'a pas traîné. Il a suffi de quelques minutes pour que le couperet tombe. La seule offre de reprise qui émanait de Gérard Houa, actionnaire minoritaire d'Aigle Azur qui a mis la clé sous la porte le 27 septembre, a été rejetée. 

Proposition rejetée

La proposition de Gérard Houa prévoyait de garder deux des quatre avions d'XL Airways et 48% du personnel en prolongeant des liaisons vers l'Est notamment la Chine mais en arrêtant celles vers les Caraïbes et La Réunion.
 

Licenciement

Concrétement, cette liquidation judiciaire signifie le licenciement des 570 salariés d'XL Airways. "Très concrètement, au maximum dans 21 jours, les salariés vont être licenciés", a expliqué Aline Chanu, avocate du comité d'entreprise d'XL Airways, présente au tribunal ce vendredi, lors de la publication du jugement.
 

XL Airways

Lundi 30 septembre la compagnie, placée en redressement judiciaire le 23 septembre, avait annoncé la suppression de tous ses vols. XL Airways employait 570 collaborateurs et a transporté en 2018 environ 730.000 passagers avec quatre Airbus A330, tous en leasing. Elle desservait essentiellement l'Amérique du Nord, notamment les États-Unis, les Antilles et la Réunion, mais aussi la Chine.

►Pour en savoir plus : 
©la1ere
Publicité