XV de France: "C'est arrivé très vite", admet Donovan Taofifenua, retenu pour la finale de la Coupe d'automne des nations

rugby
Donovan Taofifénua
L'ailier français du Racing 92, Donovan Taofifenua, marque un essai durant la rencontre du Top 14 face à l'Aviron Bayonnais à Nanterre, le 29 novembre 2020. ©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
L'ailier du Racing 92 Donovan Taofifenua, retenu dans une liste de 31 Bleus pour préparer la finale de la Coupe d'automne des nations en Angleterre le 6 décembre, a reconnu que tout "est arrivé très vite" dimanche.
"Je ne m'y attendais pas du tout. Cela met un petit coup de pression mais une fois qu'on est sur le terrain, on ne pense plus à ce qui se passe à côté et on se concentre sur le match", a expliqué le joueur de 21 ans, auteur d'un triplé contre Bayonne (43-17) dimanche soir, après avoir appris la nouvelle.

"J'en ai toujours rêvé et cela a toujours été un objectif. Aujourd'hui c'est arrivé très vite. J'espère que je pourrai continuer à y aller de temps en temps", a ajouté Donovan Taofifenua, fils de l'ancien talonneur calédonien Jean-Jacques Taofifenua et cousin de Romain Taofifenua, deuxième ligne de l'équipe de France.
 

Confiance

Le champion du monde U20 (2019) avait choisi de quitter Clermont l'été dernier pour rejoindre le Racing 92 où il s'est affirmé, disputant huit matches de Top 14 en tant que titulaire et marquant six essais au total. "Ce qui m'a motivé c'est le temps de jeu, j'avais besoin que l'on me fasse confiance. Partir au Racing c'était un nouveau départ", a-t-il expliqué.

Dimanche soir, Donovan Taofifenua a montré qu'il avait "énormément de caractère, de concentration, avec ce triplé", a souligné son coach Laurent Travers. "C'est quelqu'un qui est attiré par l'en-but advese, qui a très peu de déchet et a montré que c'est un marqueur (...) Il ne fait pas de bruit, il est là, il travaille", a ajouté l'entraîneur.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live