publicité

LE XVIIIème Comité des signataires a débuté à Paris

Le XVIIIème Comité des signataires a débuté ce vendredi 14 décembre 2018 à Paris. Six semaines après le référendum, les participants débattent de l'avenir politique et de l'économie du Caillou. En fin de matinée à Paris, la délégation UC-FLNKS Nationalistes a quitté le Comité. Récit.

© La1ere.fr
© La1ere.fr
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
C'est sous le soleil mais par un froid glacial, moins deux degrés, que le XVIIIème Comité des signataires a débuté vendredi 14 décembre à Paris. Comme le veut la tradition, c'est à l'Hôtel de Cassini, situé dans les jardins de Matignon, que les délégations calédoniennes, le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre des Outre-mer sont réunis.
 
 

L'ordre du jour

Six semaines après le référendum qui a vu la victoire du "Non" à l'indépendance, et à six mois des élections provinciales de mai 2018, l'ordre du jour du Comité est politique et économique.

Dans les premières heures, il s'agit de tirer  le bilan du référendum du 4 novembre 2018 et d'évoquer le cadre politique et juridique des prochaines échéances institutionnelles, notamment les élections provinciales. Dans l'après-midi à Paris, le Comité se penchera sur les enjeux économiques et sociaux du Caillou.  
 

Mise à jour : la délégation UC-FLNKS Nationalistes quittent le Comité en fin de matinée

A l'issue de la matinée qui portait sur les questions politiques, la délégation UC-FLNKS Nationalistes a annoncé qu'elle n'assistera pas aux débats de l'après-midi qui portent sur les questions économiques. "C'est de la diversion", a expliqué Rock Wamytan. Regardez sa déclaration :

Edouard Philippe assiste au débat du matin

Le Premier ministre a ouvert les débats ce vendredi matin. Il a participé pendant deux heures trente aux discussions avant de rejoindre son bureau à Matignon.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play