publicité

Annick Girardin annonce la suppression du "Fonds vert" pour la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie, menacées par le réchauffement climatique

La ministre des Outre-mer, auditionnée lundi 30 octobre à l'Assemblée nationale concernant le budget 2018 a annoncé la suppression du "Fonds vert". Il visait à lutter contre les effets du réchauffement climatique dans le Pacifique. La députée de Polynésie Maina Sage juge cette décision incohérente.

© FTV
© FTV
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Le Fonds vert avait été mis en place au moment de la COP 21 par le précédent gouvernement, afin de lutter contre les effets du réchauffement climatique dans le Pacifique, en Polynésie et en Nouvelle-Calédonie notamment. Le budget 2017 prévoyait 25 millions d'euros.

Lundi 30 octobre, lors de son audition devant l'Assemblée nationale, la ministre des Outre-mer a expliqué que ce Fonds vert ne sera pas reconduit dans le budget 2018. Elle a toutefois précisé que les projets déjà engagés sur le budget 2017 seraient poursuivis. Regardez cet extrait de l'intervention d'Annick Girardin :
Annick Girardin suppression fonds vert


Maina Sage s'étonne

En réponse à Annick Girardin, la députée de Polynésie Maina Sage (Les Constructifs) s'étonne de cette suppression et dénonce "une incohérence" de la part du gouvernement.


Une décision également dénoncée par le député européen des Outre-mer Younous Omarjee :

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play