publicité

Emmanuel Macron à propos des défenseurs des contrats aidés : "Ils n'en voudraient pas pour eux-mêmes"

En déplacement à Tourcoing, le chef de l'Etat est revenu sur la polémique concernant la suppression de nombreux contrats aidés décidée par le gouvernement. Il s'en est pris à ceux qui défendent les contrats aidés : "Ils n'en voudraient pas pour eux-mêmes". 

© FRANCOIS LO PRESTI / POOL / AFP
© FRANCOIS LO PRESTI / POOL / AFP
  • La1ere.fr
  • Publié le
En déplacement mardi 14 novembre à Tourcoing pour évoquer la politique de la ville, le chef de l'Etat a été interpellé sur la baisse des emplois aidés. "Pensez à l'humain, les emplois aidés c'est vital" pour les associations de quartier, lui a dit Yannick Kabuika, président du conseil de quartier de Bourgogne à Tourcoing. Il a tenté de le rassurer en expliquant que les emplois aidés seraient désormais maintenus à 200.000 et prioritairement dévolus aux quartiers populaires.

Un peu plus tard, dans son discours, Emmanuel Macron s'en est pris aux défenseurs des contrats aidés : "Ils n'en voudraient pas pour eux-mêmes", a affirmé le chef de l'Etat. Regardez un extrait de son discours :

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play