publicité

Législatives 2017 : qui sont les 27 députés ultramarins ?

Territoire par territoire, La1ere.fr fait le point sur les 27 députés ultramarins qui entrent à l'Assemblée nationale. Parmi eux, certains connaissent déjà les lieux, d'autres vont découvrir pour la première fois l'Hémicycle.

  • La1ere.fr avec AFP
  • Publié le , mis à jour le

Guadeloupe et îles du Nord : 5 nouveaux visages à l'Assemblée 


Saint-Martin / Saint-Barthélemy : Claire Javois (LR) élue 
Claire Javois élue
Claire Javois élue

À 59 ans, c'est une ancienne élue du conseil territorial de Saint-Martin, directrice adjointe d'un hôtel quatre étoiles de l'île.

1re circonscription : Olivier Serva, (REM) : 61,74 % des voix 
Olivier Serva élu
Olivier Serva élu

Professeur d'économie et gestion et vice-président de la Région Guadeloupe en charge du développement économique, Olivier Serva se présentait pour la première fois aux législatives. Son investiture a été maintenue malgré des propos de 2012 reparus dans les médias dans lesquels il qualifiait l'homosexualité "d'abomination", propos pour lesquels il a présenté ses excuses.

2e circonscription : Justine Bénin (DVG) : 64,26 % des voix
Justine Bénin élue
Justine Bénin élue

Diplômée d'une maitrise en droit social, obtenue à Toulouse, cette conseillère référente à Pôle Emploi est conseillère départementale du Moule et ancienne conseillère municipale et régionale. Elle l'emporte sur sa rivale à qui elle avait disputé l'investiture REM. 

3e circonscription : Max Mathiasin (DVG) : 65,15 % des voix 
Max Mathiasin élu
Max Mathiasin élu

Cadre administratif à l'organisme de formation régional Guadeloupe Formation, il se présentait pour la deuxième fois à la députation. En 2012, il avait échoué face à Ary Chalus, l'actuel député et président de Région, qui ne s'est pas représenté cette fois pour cause de cumul de mandats. Il assure qu'il siégera dans la majorité présidentielle
.
4e circonscription : Hélène Vainqueur-Christophe (PS) : 61,61 % des voix 
Hélène Vainqueur-Christophe élue
Hélène Vainqueur-Christophe élue

Elle est l'ancienne suppléante du député Victorin Lurel, qu'elle a remplacé quand il est devenu ministre des Outre-mer. Elle est maire de Trois-Rivières et présidente de la société d'économie mixte Patrimoine Région Guadeloupe et du Centre de gestion de la Guadeloupe. Elle est pharmacienne dans la vie civile. 

Guyane : un "ancien" et un "nouveau"


1re circonscription : Gabriel Serville (Parti socialiste Guyanais) réélu : 51,3 % des voix
Gabriel Serville réélu
Gabriel Serville réélu

Le député sortant remporte les élections législativesLe maire de Matoury, ému aux larmes, est revenu sur cette campagne. "Pendant 5 ans, j’ai tout donné pour faire entendre la voix de la Guyane. Quand je vois les tracts injurieux qui ont circulé, ça fait mal, a-t-il expliqué. Pendant les débats, j’avais l’impression qu’on me faisait porter tous les maux de la Guyane. Je vais désormais continuer le boulot".

2e circonscription : Lénaïck Adam (REM) élu avec 50,22 % des voix
Lénaïck Adam élu
Lénaïck Adam élu

À 25 ans, Lénaïck Adam est élu député dans la deuxième circonscription de Guyane. Avec 50,22 % des voix, le St-Laurentais a devancé Davy Rimane d'une soixantaine de voix. Il pourrait être le benjamin de l’Assemblée nationale. "Je ne me rends pas compte de ce que je vis, c’est incroyable. C’était très serré, mais je savais que l’on allait gagner, a-t-il déclaré en apprenant les résultats. Nous allons maintenant travailler pour l’ensemble de la collectivité. (...) Pensons à l’intérêt de la Guyane". Il est diplômé d'un master en finance de "Sciences Po Paris" et est aujourd’hui cadre dans l'entreprise Maroni Transports & Liaisons.  
 

Martinique : une femme élue pour la première fois et 3 réélections


1re circonscription : Josette Manin (Ensemble pour une Martinique Nouvelle) : 54,85 %
Josette Manin élue
Josette Manin élue

Elle devient la première femme élue députée de Martinique. La Lamentinoise âgée de 67 ans, rentre dans l'histoire politique de l'île, après avoir été la première femme présidente de l'ancien Conseil général de 2011 à 2015. 

2e circonscription : Bruno-Nestor Azérot (DVG) réélu avec 55,78% des voix
Bruno-Nestor Azérot réélu
Bruno-Nestor Azérot réélu

Il garde son siège de député grâce à une nouvelle mobilisation des électeurs de sa ville de Sainte-Marie, dont il est maire. Avant de se consacrer entièrement à la politique, il a été agent commercial et chef d'entreprise.

3e circonscription : Serge Letchimy (Ensemble pour une Martinique Nouvelle) 73,94% des voix
Serge Letchimy réélu
Serge Letchimy réélu

Le député sortant conserve son fauteuil dans la circonscription de Fort-de-France. Député de la Martinique depuis 2007, il a été président du conseil régional de 2010 à 2015. De 2001 à 2010, il fut maire de Fort-de-France. Il est urbaniste de profession. 

4e circonscription : Jean-Philippe Nilor (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) : 68,09 % des voix
Jean-Philippe Nilor réélu
Jean-Philippe Nilor réélu

Il l'emporte largement et conserve lui aussi son siège de député. Ancien attaché parlementaire d'Alfred Marie-Jeanne, fondateur du Mouvement indépendantiste martiniquais, il a exercé plusieurs mandats électifs : conseiller municipal à Sainte-Luce, conseiller régional. 


Saint-Pierre-et-Miquelon : Annick Girardin (PRG) réélue avec 51,9%

Annick Girardin réélue
Annick Girardin réélue

Annick Girardin jouait sa place au gouvernement lors du second tour : elle a finalement remporté son pari de justesse. La députée sortante (Cap sur l'avenir – PRG) soutenue par La République En marche est réélue avec 51,87 % des voix soit seulement 136 bulletins sur son adversaire. 

Ramlati Ali première femme élue députée à Mayotte 

© FTV
© FTV

A Mayotte, dans la 1ère circonscription, c'est finalement Ramlati Ali qui est élue. Il s'agit de la première femme élue députée dans ce département. La préfecture avait annoncé dans un premier temps la victoire ce dimanche d'Elad Chakrina, candidat Les Républicains, avec seulement 12 voix d'avance (50,04%). Son adversaire, la socialiste Ramlati Ali, avait alors évoqué des "magouilles" ou des "erreurs". Finalement, la préfecture a procédé à un recomptage des voix ce lundi matin et a proclamé la victoire de Ramlati Ali avec 54 voix d'avance (7992 contre 7938). Des inversions de PV répertoriant les résultats dans certains bureaux de vote auraient provoqué des erreurs de calcul. 
© FTV
© FTV

Dans la 2ère circonscription, Mansour Kamardine (LR) a une avance plus nette. Député de Mayotte de 2002 à 2007, Mansour Kamardine fait donc son retour au Palais Bourbon.

La Réunion : la droite victorieuse, trois élus de gauche


1re circonscription : Ericka Bareigts (PS) réélue avec 65,8 % des voix
Ericka Bareigts élue
Ericka Bareigts élue

L'ancienne ministre des Outre-mer a été réélue face au candidat LR. Jugée "Macron compatible", elle n'avait pas de candidat LREM face à elle. Ce sera le deuxième mandat de député pour Ericka Bareigts qui a également été secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité réelle.

2e circonscription : Huguette Bello (DVG) réelue avec 73, 6 % des voix

Huguette Bello réélue
Huguette Bello réélue

Députée depuis 1997, l'ancienne maire de Saint-Paul rempile pour un 5e mandat. Elle a parrainé Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle. 

3e circonscription : Nathalie Bassire (LR) : élue avec 56,4 % des voix

Nathalie Bassire élue
Nathalie Bassire élue

Originaire de Saint-Pierre, elle a travaillé 23 ans dans l'enseignement. Membre de plusieurs associations, elle est conseillère municipale du Tampon et conseillère générale. 

4e circonscription : David Lorion (LR) élu avec 54,4 % des voix

David Lorion élu
David Lorion élu
David Lorion est vice-président du Conseil Régional et 1er adjoint au maire de Saint-Pierre. C'est un proche de Didier Robert et Michel Fontaine, deux figures politiques de l'île.

5e circonscription : Jean-Hugues Ratenon (DVG) : 53,2 % des voix 
© FTV
© FTV

Elu pour la 1ère fois, il a annoncé qu'il participerait au groupe parlementaire de La France Insoumise si le mouvement de Jean-Luc Mélenchon parvient à en former un. Militant en politique de longue date, il est le fondateur du parti Rézistans Egalité 974.

6e circonscription : Nadia Ramassamy (LR) avec 52,6 % des voix

Nadia Ramassamy élue
Nadia Ramassamy élue

Médecin généraliste, elle a été conseillère générale de Sainte-Suzanne de 1998 à 2004.

7e circonscription : Thierry Robert (Modem) avec 60,8 % des voix

Thierry Robert réélu
Thierry Robert réélu

Le maire de Saint-Leu, député depuis 2012, a été réélu pour un second mandat. D'abord annoncé comme investi par "En Marche", son nom a été retiré de la liste suite à une polémique sur son passé judiciaire. Il a été condamné en 2016 pour une affaire de diffamation, comme le rapporte l'Express. Il siègera toutefois dans la majorité présidentielle.


Nouvelle-Calédonie : doublé pour les centristes de Calédonie Ensemble 


1re circonscription : Philippe Dunoyer l’emporte avec 59,15 % des voix
Philippe Dunoyer élu
Philippe Dunoyer élu

Membre du gouvernement local en charge du budget, du logement et de l'énergie, ce fidèle de Philippe Gomès est également adjoint chargé des finances à la mairie de Nouméa. Il est le descendant du premier maire élu de Nouméa en 1882.

2e circonscription : Philippe Gomès réélu avec 54,95 % des voix
Philippe Gomès réélu
Philippe Gomès réélu

Leader du parti Calédonie Ensemble et député sortant UDI, l'homme de 58 ans a gagné le duel qui l'opposait au candidat indépendantiste, Louis Mapou (45,05%), qui n'a pas suscité une mobilisation suffisante de son camp, en proie à des divisions. Philippe Gomès engrange près de 20.000 suffrages supplémentaires par rapport à dimanche dernier, a bénéficié d'un bon report des voix non-indépendantistes.

Polynésie : un indépendantiste et deux futurs soutiens de la majorité présidentielle


1re circonscription : Maina Sage réélue avec 68,36 % des voix
Maina Sage réélue
Maina Sage réélue

Cette consultante en communication, s'est engagée en politique à partir de 2001. Elle a été membre de cabinet du ministère du Logement, avant d'entrer au gouvernement local en tant que ministre du Tourisme et de l'Environnement en 2006. Investie dans le monde associatif, en particulier social et sportif, Maina Sage avait proposé un appel à projet sur internet pour la répartition de sa réserve parlementaire. Maina Sage devrait siéger au sein de la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale.

2ème circonscription : Nicole Sanquer élue avec 64,18 % des voix
Nicole Sanquer élue
Nicole Sanquer élue

Nicole Sanquer est ministre de l'éducation dans le gouvernement du président polynésien Edouard Fritch, qu'elle quittera dans un mois, le temps "d'achever la préparation de la rentrée scolaire en Polynésie". Elle devrait siéger au sein de la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron. Elle est diplômée de l'Ecole des Arts Culinaires de Paul Bocuse. Elle a également obtenu un Master en Management hôtelier international à l'ESSEC.

3ème circonscription : Moetai Brotherson élu avec 52,50 % des voix
Moetai Brotherson élu
Moetai Brotherson élu

Informaticien et écrivain, Moetai Brotherson est le gendre du leader indépendantiste Oscar Temaru. C'est la première fois qu'un indépendantiste polynésien est élu à l'Assemblée. Féru de littérature, mais aussi de rugby, d'échecs, il a assuré le lobbying de son parti à l'ONU pour la réinscription de la Polynésie sur la liste des territoires non-autonomes à décoloniser, que cette collectivité d'outre-mer a obtenue en 2013.


Wallis-et-Futuna : une réélection dès le premier tour


Napole Polutele réélu
Napole Polutele réélu

Napole Polutele réélu député dès le premier tour avec 50,24 % des voix. Le député sortant de Wallis-et-Futuna est un des 4 députés réélus dès le premier tour en France. Il siégea

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play