publicité

La prison polynésienne de Nuutania reste la plus surpeuplée de France

Selon les données fournies par l'Administration pénitentiaire, la prison de Tahiti reste la plus surpeuplée de France avec une densité de 255%. Globalement les prisons des Outre-mer ont une densité carcérale plus forte que celles de l'hexagone (126% contre 115%).

© D.R.
© D.R.
  • La1ere.fr
  • Publié le
Les années passent, les majorités politiques se succèdent, et le phénomène de la surpopulation dans les prisons françaises demeure. Les données fournies par l'Administration pénitentiaire en ce mois de janvier 2017 le démontrent à nouveau.

Selon ces statistiques, le taux moyen de densité carcérale dans les prisons ultramarines est de 126%. En clair, cela signifie que dans l'ensemble des prisons des Outre-mer, il y a 5 133 détenus pour 4 064 places théoriques. Ce phénomène de prisons surpeuplés est plus important que dans l'hexagone qui a une densité carcérale moyenne de 116%.


Faa'a Nuutania : la plus surpeuplée

La prison polynésienne de Faa'a Nuutania détient d'ailleurs un redoutable record : elle est la plus surpeuplée de toute la France avec une densité carcérale de 255%. Sa capacité opérationnelle théorique est de 54 places, mais on y dénombre 138 détenus. Le taux de surpopulation est tout de fois en légère baisse : en juillet 2016, il atteignait 313%.

Les prisons de Guadeloupe sont également particulièrement surpeuplées :  une densité carcérale de 196% pour Baie-Mahault et 174% pour Basse-Terre. 

Regardez le détail par établissement dans ce tweet de François Bes, représentant de l'OIP (Observatoire international des prisons) :

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play