publicité

Session parlementaire prolongée: les députés des Outre-mer s'organisent

La session extraordinaire devait se terminer ce jeudi 3 août, mais elle est finalement prolongée jusqu'au 9 août. Prêts à rentrer dans leurs territoires, les députés des Outre-mer doivent s'organiser.

Lénaïck Adam, député de Guyane, dans l'hémicycle au deuxième rang à gauche © Martin BUREAU / AFP
© Martin BUREAU / AFP Lénaïck Adam, député de Guyane, dans l'hémicycle au deuxième rang à gauche
  • La1ère.fr
  • Publié le , mis à jour le
Changement de programme, de planning et de vol pour les députés des Outre-mer. La session extraordinaire ne se terminera pas ce jeudi 3 août comme prévu. Finalement, elle est prolongée jusqu'au 9 août. Il faudra donc patienter pour le retour Outre-mer. Regardez ci-dessous le reportage de France Ô : 

Assemblée

Des va-et-vient

Même dans la majorité, certains députés ne s'accommodent pas de ce changement de plan. "Je suis obligé de rentrer en circonscription, et on a déjà fait pas mal d'allers-retours donc on va laisser une délégation, explique Lénaïck Adam, député LREM de Guyane. On ne peut pas revenir juste pour 24 heures".
 
Pour les élus ultramarins, les agendas sont toujours compliqués à gérer. "Je fais des va-et-vient incessants entre Cayenne et Paris, raconte Gabriel Serville, député de Guyane (GDR). Je suis arrivé ce matin, je repars demain et je tacherais de revenir pour la semaine prochaine".
 
Pour certains, le voyage est encore bien plus long. Député (GDR) de Polynésie, Moetai Brotherson grince des dents. "Nous devons faire des réservations, nous organisons nos plannings en fonction des dates avancées et là on apprend que tout est repoussé ! Tout ça parait bien puéril", lâche l'élu.
 

Vote sur la moralisation de la vie publique

Si les vacances parlementaires sont repoussées, c'est à cause d'un désaccord sur la loi organique de moralisation de la vie publique, et plus particulièrement la suppression de la relève parlementaire. Les parlementaires ultramarins ne devraient toutefois pas être très nombreux mercredi prochain pour voter ce projet de loi.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play