publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Un Guadeloupéen condamné à 15 ans de prison pour viol et violences sur une mère et sa fille

Un  Guadeloupéen de 59 ans a été condamné ce jeudi à 15 ans de réclusion pour avoir violé une femme qu'il hébergeait. La Cour d'assises de Saintes (17) l'a également reconnu coupable de violences sur cette femme et sa fille. Condamné à la perpétuité en 1991, il avait été libéré en 2010.

Le palais de Justice de Saintes (17) © J-C.&D. PRATT / Photononstop
© J-C.&D. PRATT / Photononstop Le palais de Justice de Saintes (17)
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Les faits remontent au 8 mars 2014. Selon le quotidien Sud-Ouest qui relate le procès, Jean-Pierre Fimiez, originaire de Guadeloupe et habitant à Rochefort en Charente-Maritime héberge une amie, en proie à des difficultés financières. Les deux amis avaient déjà eu des relations par le passé, mais la victime, assure avoir bien précisé à l'agresseur qu'il ne se passerait plus rien entre eux.

Agression au couteau

Ce soir du 8 mars, lorsque celui-ci tente une approche, elle s'y oppose, verbalement et physiquement. Lui passe néanmoins à l'acte.
 Le lendemain, il agresse au couteau la victime et sa fille. Devant la cour d'assises de Saintes, Jean-Pierre Fimiez qui nie le viol ,n'a reconnu que cette dernière agression.   
 

Récidiviste

Mais son passé ne plaidait pas en sa faveur. En 1991, le Guadeloupéen avait été condamné à la perpétuité pour avoir étranglé et poignardé une femme avant de violer sa fille de quatre ans.
Libéré en 2010, il présentait selon les experts "de bonnes dispositions à la réinsertion". La cour d'Assises l'a condamné à 15 ans de réclusion.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis