10 lits de réanimation supplémentaires déployés par l’armée d’ici la mi-août dans les Antilles

coronavirus
coronavirus covid jean castex premier ministre
©ANTONIN BURAT / HANS LUCAS / AFP
À l'issue d’une cellule interministérielle de crise, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le doublement du nombre de lits de réanimation actuellement déployés par le Service de santé des Armées (SSA) dans la zone Antilles Guyane.

10 lits de réanimations supplémentaires seront déployés aux Antilles d’ici la mi-août, a annoncé Jean Castex à l'issue d’une réunion de crise ce mardi 3 août. Objectif : soulager les hôpitaux saturés. La Martinique, reconfinée depuis le 30 juillet, et la Guadeloupe, reconfinée à partir de demain, sont frappées de plein fouet par la 4ème vague de coronavirus et le système hospitalier des îles est sous tension. 

20 lits de réanimation supplémentaires

“Dans le contexte d’un faible taux de vaccination de la population, cette circulation virale se traduit par une très forte pression sur le système hospitalier et un nombre de décès d’ores-et-déjà supérieur à celui constaté lors des vagues précédentes”. 

-Communiqué du gouvernement

 

Face à cette situation qualifiée de “dramatique” par le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, l’armée a déjà engagé des opérations de soutien aux établissements hospitaliers en difficulté de Martinique. La réserve sanitaire et le Service de santé des Armées ont ainsi été mobilisés et ont permis le déploiement de “5 lits de réanimation supplémentaires”. “Cinq autres entreront en service le 8 août prochain”, précise le communiqué du gouvernement. Avec les 10 lits supplémentaires annoncés par Jean Castex, cela portera à 20 le nombre de places en réanimation déployées par l’armée sur les territoires depuis fin juillet.


Lundi 2 août, un avion militaire a décollé de l’Hexagone, direction la Martinique, avec à son bord du matériel, une cinquantaine de spécialistes dont des médecins réanimateurs et des lits de réanimation supplémentaires. “C’est la première fois que les Armées déploient autant de capacités de réanimation”, s’est félicitée Florence Parly, ministre des Armées, dans un tweet. 

 

Encourager la vaccination

 

Lors de cette réunion de crise, le Premier ministre s’est entretenu avec le président du conseil exécutif de Martinique, Serge Letchimy et le président du Conseil régional de Guadeloupe, Ary Chalus. “Il a appelé à la mobilisation de chacun pour assurer le respect des mesures de freinages et intensifier la campagne de vaccination, seule arme efficace pour lutter contre le virus et ses conséquences", ajoute le communiqué. 

Aux Antilles, environ 16% de la population est aujourd’hui vaccinée, contre 60% à l’échelle nationale. Dans le même temps, le nombre de cas de coronavirus explosent sur ces territoires. En Martinique, le taux d’incidence s’élève à 1068 cas pour 100 000 habitants. Il est de 750 pour 100 000 habitants en Guadeloupe.