🎦 À Mayotte, Djaouzaou, 16 ans : "J'ai un enfant, je dois me comporter comme une adulte."

À l'occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, focus sur "Mamans mineures à Mayotte". Le documentaire met en lumière le quotidien de jeunes femmes dont la vie risque de basculer. Avoir un enfant aussi tôt, c'est renoncer à une partie de son enfance. À travers les témoignages de jeunes Mahoraises, un pan de la société de l'île aux parfums, modèle de résilience, se révèle.

De villages reculés à l’hôpital de Mamoudzou, la ville principale, ce film documentaire suit le parcours de Djaouzaou, 16 ans, Youssra, 17 ans, et d'autres jeunes Mahoraises devenues mères malgré elles. Dans leur vie de famille, leur parcours hospitalier ou au lycée, on découvre un quotidien semé d’embûches mais toujours plein d’espoir.

Ă€ Mayotte, l'Ă©ducation sexuelle reste taboue

En quarante ans, la population de Mayotte a quadruplé pour atteindre aujourd’hui les 250 000 habitants. On pense qu’elle doublera encore d’ici à 2050. Le nombre de grossesses précoces devrait lui aussi proportionnellement augmenter.

Aujourd’hui, on pourrait croire qu’avec les réseaux sociaux l’éducation sexuelle est plus accessible. Pourtant, le tabou persiste dans tous les milieux et sur l’ensemble du territoire. Dans le 101e département français la prise en charge des femmes enceintes est éloignée des standards nationaux. Accoucher avant 20 ans augmente les risques pour la mère et l'enfant. Les grossesses précoces restent la seconde cause de mortalité dans le monde pour les filles entre 15 et 19 ans.

Dans ce film, Séline Soula, journaliste mahoraise et elle-même jeune mère dans les années 1970, nous immerge dans cet archipel de l’océan Indien et recueille une parole sincère et nécessaire.

De témoignages forts et émouvants

Djaouzaou est sans papiers, sa famille est restée aux Comores. Depuis deux ans, elle est hébergée dans un centre de vie et d’accueil avec son fils. En toute intimité, cette adolescente nous parle aujourd’hui de son désir d’indépendance et de sa transition vers sa vie d’adulte.

Djaouzaou et son fils


Pour Youssra, 17 ans, enceinte de huit mois, le bac se profile à la fin de l’année scolaire. Son compagnon a déserté dès l'annonce de la grossesse. La problématique du logement se pose avec l’arrivée de son enfant. Sa mère l’accompagne et la soutient, mais la déscolarisation la guette, avec des questions sur son avenir professionnel.

Youssra, 17 ans


Le lycée professionnel de Kawéni, dans la capitale mahoraise, est surnommé le "lycée maman". Chaque année, une cinquantaine de filles tombent enceintes parmi les élèves. Au sein du camion de la Répéma (le Réseau périnatal de Mayotte), Léa, sage-femme passionnée, sillonne le pays et prend à cœur son travail de prévention.

Écriture Séline Soula et Romain Fleury
RĂ©alisation Romain Fleury
Production Zed avec la participation de France Télévisions
DurĂ©e 52 minutes - © 2023