outre-mer
territoire

Archives d'Outre-mer - 1999 : Coupe du monde de rugby, le Martiniquais Jimmy Marlu y était

archives d'outre-mer
Jimmy Marlu lors de la Coupe du monde rugby en 1999
Jimmy Marlu, sélectionné en équipe de France lors de la Coupe du monde rugby en 1999 ©ODD ANDERSEN / JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP
La 15ème Coupe du monde de rugby vient de débuter au Japon. Il y a 20 ans, l’équipe de France a écrit l’une des plus belles pages de son histoire, s’inclinant en finale contre l’Australie. Retour sur cette épopée avec Jimmy Marlu, remplaçant de ce XV de France. 
 
En 1999, Jimmy Marlu, 22 ans, est la relève du rugby français. Né à Saint-Joseph en Martinique, il est le premier ultramarin sélectionné en équipe de France. Pour cette 4ème édition, il vit la Coupe du monde dans les tribunes et sur les terrains d’entraînement avec un sentiment de frustration.
 

Statut de remplaçant

A l’entraînement, Jimmy Marlu est un membre de l’équipe de France à part entière. Volontaire et solidaire, il sait se rendre disponible pour la cohésion de l’équipe. Malgré sa déception de ne pas être titulaire.
 

J'aurais aimé jouer. (...) J'ai encore plus la pression que les joueurs parce que je ne vais pas pouvoir faire grand chose à part crier et supporter dans les tribunes. 

- Jimmy Marlu, Octobre 1999

 

"Le plus beau jour de ma vie"

Au stade de Twickenham,  les supporters Français se préparent à encourager l’équipe de France face à l’ogre « All Blacks » en demi-finale. Les Bleus ne partent pas favoris mais l’équipe de France agressive et inspirée, bat celle de Nouvelle-Zélande 43 à 31 lors d'un "match référence". Jimmy Marlu se souviendra longtemps de ce moment.

 Regardez le reportage d'Eric Cintas et d'Eric Wendt diffusé dans l'Hebdo de RFO : 
©la1ere

 

Jimmy Marlu, la relève

Malgré la défaite en finale contre l’équipe d’Australie, les coéquipiers de Jimmy Marlu savent qu’il est l’avenir des Bleus. Ils souhaitent que Jimmy soit un pilier du rugby français lors de la Coupe du Monde 2003 en Australie.
 
Réactions d'après match dans ce reportage d'Eric Cintas et d'Eric Wendt diffusé dans l'Hebdo de RFO : 
©la1ere

Aujourd’hui âgé de 42 ans, Jimmy Marlu espère avoir été la rampe de lancement pour Peato Mauvaka, Emerick Setiano, Sébastien Vahaamahina et Wenceslas Lauret, les quatre ultramarins sélectionnés pour cette édition 2019 au Japon.
 
Publicité