Covid-19 : un régiment de 35 soignants de l’armée envoyé en renfort en Guyane

sécurité
Ministère des Armées
©Laure Boyer / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le ministère des Armées a dépêché 35 soignants en renfort en Guyane pour aider à faire face à l'épidémie de Covid-19 sur place. L’équipe soignante sera opérationnelle “dès le 10 mai”. 

Ils sont 35. Des militaires, médecins, infirmiers, aides-soignants du Service de santé des armées (SSA) et du Régiment médical (RMED) de l'armée de Terre à être arrivés vendredi en Guyane, précise le communiqué conjoint du ministère des Armées et  du ministère des Outre-mer.

 

"Ces efforts permettront de faire fonctionner 5 lits de réanimation", qui pourront accueillir de premiers patients "dès le 10 mai", selon le ministère. Le matériel médical sera acheminé dans les jours suivants.

La pandémie se poursuit

Ces renforts interviennent alors que la situation épidémique reste préoccupante en Guyane, où circulent les variants brésilien et anglais, et que le service de réanimation du Centre hospitalier de Cayenne se trouve sous une forte tension.

En Guyane, la pandémie de Covid-19 continue de se propager et la présence du variant brésilien inquiète les autorités sanitaires et préfectorales. Ce vendredi 7 mai,  140 cas positifs sur 1 512 tests réalisés étaient enregistrés. Sans surprise, l'Île de Cayenne est la région où sont recensés le plus grand nombre de contaminations (76), Kourou (29), en revanche, hausse significative à Saint-Laurent du Maroni(21).

Les hospitalisations conventionnelles sont en baisse (60) et les réanimations restent identiques depuis 24h (18). Depuis le 4 mars, date officielle du début de l'épidémie, 20 366 personnes ont été contaminées, dont 104 décès. Le taux d'incidence, lui, est de 276/100 000.