publicité

[DATA] Les déplacements d'Annick Girardin en Outre-mer

La ministre des Outre-mer Annick Girardin, actuellement à Saint-Pierre et Miquelon, vient d'annoncer une prochaine visite officielle à La Réunion. Combien de fois la ministre s'est-elle déplacée dans les territoires ultramarins au cours de son mandat ? La1ère.fr a fait le compte.

Annick Girardin, ministre des Outre-mer, avec des manifestants à Mayotte le 12 mars 2018. © Ornella LAMBERTI / AFP
© Ornella LAMBERTI / AFP Annick Girardin, ministre des Outre-mer, avec des manifestants à Mayotte le 12 mars 2018.
  • La1ère.fr
  • Publié le
Avec quarante-deux voyages depuis le début de son mandat en mai 2017, Annick Girardin a fait beaucoup de déplacements officiels, comparativement à ses prédécesseurs. Victorin Lurel, ministre de mai 2012 à mars 2014, en avait lui fait une vingtaine, tout comme son successeur George Pau-Langevin entre avril 2014 et août 2016. Ericka Bareigts, sur huit mois de fonction, avait elle fait une dizaine de déplacements, dont un en Guyane en pleine crise, où elle s'était excusée publiquement pour la situation du département. 
 

Pour son premier voyage officiel en tant que ministre des Outre-mer, Annick Girardin était allée en Nouvelle-Calédonie fin juillet 2017. Objectif : travailler sur l'accord de Nouméa et sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie, un an et demi avant le référendum
 
 

Ouragan Irma

Un déplacement suivi d'un voyage en urgence aux Antilles le 6 septembre suite au passage de l'ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin, Saint-Barthélemy et de la Guadeloupe. Au cours de cette première année rue Oudinot, Annick Girardin sera partie onze fois au total : trois voyages à Saint-Martin, deux en Guadeloupe, deux en Guyane, deux en Nouvelle-Calédonie, un à La Réunion et un dans son fief de Saint-Pierre et Miquelon. 
 

Crises dans l'Océan Indien

L'année 2018 a vu se développer deux crises importantes dans les Outre-mer, à Mayotte et à La Réunion. En mars, c'est donc dans une île de Mayotte complètement paralysée par un mouvement social d'ampleur que la ministre des Outre-mer se rend. Quelques mois plus tard, nouveau déplacement dans l'Océan Indien, en pleine crise des Gilets jaunes à La Réunion.

Parmi les rendez-vous déjà programmés, le dossier du référendum en Nouvelle-Calédonie. Il s'est tenu le 4 novembre 2018 et à cette occasion, le Premier ministre Édouard Philippe a fait le déplacement en compagnie de la ministre des Outre-mer. 

Sur 2018, Saint-Pierre et Miquelon est le territoire où la ministre s'est le plus rendue : pour traiter de coopération maritime avec Jean d'Amour, ministre québécois des affaires maritimes, pour l'inauguration du vol direct Paris-Saint-Pierre et pour soutenir l'inscription de l'archipel au patrimoine mondial de l'Unesco.
  

Premier voyage à Wallis-et-Futuna

En 2019, Annick Girardin fait également trois voyages à Saint-Pierre et Miquelon, accompagnée là aussi de membres du gouvernement : Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, Sébastien Lecornu, ministre de la Cohésion des territoires et Jean-Marc Mormeck, délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer. 

Mais cette année marque la première visite officielle de la ministre des Outre-mer à Wallis-et-Futuna, début mars. Cela faisait presque trois ans qu'un ministre des Outre-mer n'était pas venu dans cet archipel du Pacifique, depuis le passage de George Pau-Langevin en 2016. Victorin Lurel y avait fait le déplacement en 2012 après le passage du cyclone Evan. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play