Deux ans après une blessure par balles, le boxeur martiniquais Jean-Jacques Olivier remonte sur le ring

boxe
Jean-Jacques Olivier, boxeur martiniquais
Jean-Jacques Olivier en novembre 2018. ©Twitter Jean-Jacques Olivier

Le 18 mai 2019 à Toulouse, Jean-Jacques Olivier, champion de France de boxe catégorie lourds-légers, a été blessé par balles dans une zone commerciale de Toulouse. Samedi 20 mars, il remonte sur le ring. 

Le 18 mai 2019, le boxeur martiniquais Jean-Jacques Olivier était gravement blessé par balles au thorax. Son pronostic vital était engagé. Moins de deux ans plus tard, il s'apprête à remonter sur le ring, lors d'un combat qui se disputera samedi 20 mars à Fontenay-sous-bois. Dans une vidéo réalisée par le site spécialisé Fight Nation, le champion de France dans la catégorie lourds-légers, raconte son combat pour pouvoir remonter sur le ring. 


 

J'ai eu un impact de balle au niveau du coeur, la balle m'a perforé un poumon. Cela s'est passé un samedi, je me suis réveillé le mercredi suivant. Les chirurgiens ne comprenaient pas. Je suis sorti deux jours plus tard. Une semaine plus tard je reprenais la boxe. C'est le mental qui joue.

Jean-Jacques Olivier à Fight Nation

 

"Je suis amoureux de la boxe, ça me fait oublier beaucoup de choses, ça m'a beaucoup aidé", confie le boxeur. "Je me sens mieux aujourd'hui, je n'ai plus les mêmes fréquentations. Ce sont des épreuves qui font grandir". 

"Je monte sur le ring pour moi-même, pour ceux qui me suivent et surtout pour ma fille qui me dit "Papa tu es le plus fort du monde"", explique encore Jean-Jacques Olivier.