Djedje Apali "J'espère que que Le Gang des Antillais sera un point de départ"

cinéma
©la1ere
Le comédien d’origine guadeloupéenne Djedje Apali est la tête d’affiche du film de Jean-Claude Barny, Le Gang des Antillais. Son premier rôle principal au cinéma. Le film sort sur les écrans dans l'Hexagone le 30 novembre 2016.
L'histoire a commencé par un coup du destin, au Pôle emploi de Bordeaux. C'était il y a quinze ans. Djedje revient d’un stage à l’étranger après un BTS en commerce international. Rien à voir avec le cinéma a priori. Mais une porte entrebâillée va en décider autrement. Derrière: une directrice de casting.

Le déclic

Elle l’alpague : « Vous, je vous vois bien dans le rôle du policier photographe ». Il s’agit d’un rôle de silhouette, pour une scène de perquisition dans A la folie, pas du tout de Laetitia Colombani. C’est le déclic. Celui qui, gamin, se passionnait pour E.T et les films de cape et d'épée, voit se profiler la possibilité d'un nouvel horizon.
 

Djedje Apali
Djedje Apali ©DR
Djedje monte à Paris, enchaîne les petits boulots et passe par la case cours Florent. L’aventure cinématographique commence. Il jouera, entre autres, dans 35 Rhums ( Claire Denis), Après l’océan ( Eliane de Latour), Jeune & jolie ( François Ozon)… Mais pas encore de premier rôle.

En haut de l'affiche

Nouvelle étape avec Le Gang des Antillais : grâce à Jean-Claude Barny, Djedje obtient, à 41 ans, son premier rôle principal sur grand écran.
Il y incarne le personnage de Loic Léry, l’auteur qui a inspiré le film. Un challenge : c’est la première fois qu’il interprète au cinéma une personne qui a vraiment existé.

Un rôle fort et qui parle au comédien d'origine guadeloupéenne : comme les héros du film, la mère de Djedje est arrivée en métropole via le Bumidom.
Elle s’est installée à Orléans où le comédien a passé son enfance. Il a baigné « dans cette histoire de gens venus des Caraïbes qui avaient l’espoir de construire quelque chose de solide ici ».
photo Le Gang des Antillais
©Image tirée du film Le Gang des Antillais


Le Gang des Antillais, un tournant dans sa carrière ? Djedje, encore peu connu du grand public, en attend beaucoup:

« Je dis souvent qu’il y a un avant et un après. Avant, on fait ce qu’on peut et après, on espère que ça va continuer (…) mais c’est vrai que c’est un rôle fort et j’espère que ce sera le point de départ de quelque chose de beau. »











 

Entre deux terres

Djedje écrit aussi. Il s’est lancé dans un roman qui devrait sortir en 2017. Entre deux terres -c’est le titre- retrace le parcours initiatique de frères jumeaux, entre Abidjan et Paris. Contraints de quitter leur terre natale, la Côte d'Ivoire, ils vont gagner l'Europe, dans l'espoir d'une vie meilleure.

Une manière pour Djedje de revenir sur ses origines auxquelles il est attaché: guadeloupéen par sa mère, il est ivoirien du côté de son père.
Un clin d’œil également à son personnage dans Le Gang des Antillais: en prison, Jimmy Larivière va renaître par l'écriture.


Bonus: Adama Niane, Eriq Ebouaney, Vincent Vermignon : les autres membres du "Gang" parlent de leurs personnages

©la1ere