outre-mer
territoire

Edouard Philippe promet de "faire en sorte que les emplois aidés Outre-mer soient préservés"

social
Edouard Philippe
©DR
Interrogé sur BFM, le Premier ministre est revenu sur la question épineuse de la réduction des emplois aidés, qui a provoqué une polémique à La Réunion et en Martinique. Edouard Philippe s'est engagé à "faire en sorte que les contrats aidés dans les Outre-mer soient préservés".
Alors que les critiques fusent, notamment à la Réunion et en Martinique, sur la décision de réduire le nombre de contrats aidés, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce jeudi 24 août sur BFM que les Outre-mer auraient droit dans ce domaine à un traitement particulier : 

Il y a deux domaines dans lesquels on fera très attention, c'est l'éducation nationale et les Outre-mer. On va essayer de faire en sorte que les contrats aidés dans ces deux secteurs soient préservés.

Edouard Philippe, 24 août, sur BFM TV


Extrait de l'interview d'Edouard Philippe


Rentrée perturbée à La Réunion

La baisse du nombre de contrats aidés a provoqué un couac la semaine dernière à La Réunion : dans la plupart des communes de l'île, la rentrée scolaire prévue le vendredi 18 août a été reportée au 22, les maires expliquant que la baisse du nombre de contrats aidés empéchait l'organisation de la rentrée, notamment pour les ATSEM dans les maternelles, pour la garderie et la cantine. Si la rentrée s'est finalement déroulée le 22 août, les perturbations se poursuivent, notamment dans la commune du Tampon où les parents d'élèves ont manifesté ce jeudi 24 août contre le manque d'ATSEM (assistantes maternelles qui interviennent avec les enfants de moins de six ans). Lire par ici l'article de Réunion 1ère consacré à cette manifestation. 

Protestation en martinique

En Martinique, des maires et leurs adjoints ont manifesté devant la préfecture, mercredi 23 août, pour dénoncer la baisse des emplois aidés. Comme l'explique Martinique 1ère (article à lire ici), 2.300 contrats aidés sont utilisés par les mairies. 
Publicité