Edouard Philippe quitte Matignon: quel bilan pour les Outre-mer ?

politique
Edouard Philippe à Tiga
Edouard Philippe à Tiga ©AFP/ Fred Payet
Depuis sa nomination à Matignon en mai 2017, Edouard Philippe a effectué quatre visites Outre-mer. Deux en en Nouvelle-Calédonie, notamment au lendemain du référendum, et deux aux Antilles après le passage des ouragans Irma et maria, et pour conclure la Conférence Internationale sur les sargasses. 
Nommé à Matignon par Emmanuel Macron le 15 mai 2017, le Premier ministre Edouard Philippe a effectué deux déplacements en Nouvelle-Calédonie avec la visite des trois provinces et deux déplacements aux Antilles avec des visites en Guadeloupe, en Martinique et à Saint-Martin. Lors de la passation de pouvoir avec son successeur, Jean Castex, il a d'ailleurs évoqué particulièrement le processus en cours en Nouvelle-Calédonie. 
 

En Guadeloupe le 26 octobre 2019 

Edouard Philippe sur le terrain en Guadeloupe (samedi 26 octobre 2019)
Edouard Philippe sur le terrain en Guadeloupe (samedi 26 octobre 2019) ©Guadeloupe la 1ère

Accompagné de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, Edouard Philippe a effectué en octobre 2019 une visite de deux jours en Guadeloupe. Le Premier ministre est notamment venu conclure la Conférence Internationale sur les sargasses et assurer par sa présence l'engagement au plus haut niveau de la France sur cette question. 

Alors qu'un plan de 10 millions d'euros pour lutter contre les échouements de sargasses avait été lancé mi-2018, pour couvrir deux ans, le Premier ministre n'a pas précisé si l'enveloppe serait reconduite à son échéance. Mais "l'accompagnement de l'Etat est très net (...) et il va se poursuivre dans la durée", a-t-il déclaré lors d'une visite à Anse-Bertrand (nord). "La bonne façon de régler le sujet, ce n'est pas de multiplier les plans années après années", a également souligné Edouard Philippe.
 

Il faut évidemment accompagner les pouvoirs locaux pour trouver des solutions immédiates mais c'est aussi se projeter dans l'avenir et trouver des solutions de long terme  

Edouard Philippe

 

Visite annulé en Guyane les 23 et 24 mars 2019 

Le Premier ministre Edouard Philippe avait annulé son déplacement prévu les 23 et 24 mars 2019 en Guyane et de le reporter sine die en raison des "questions d'ordre public" liées aux violences lors des manifestations de "gilets jaunes".
 

Deuxième visite en Nouvelle-Calédonie le 5 novembre 2018 

Edouard Philippe en Nouvelle-Calédonie
©Theo Rouby / AFP
Au lendemain du "Non" à l'indépendance lors du référendum du 4 novembre 2018, le Premier ministre a passé la journée en Nouvelle-Calédonie pour rencontrer les formations politiques du Caillou. Dans une interview à NC la 1ère et Calédonia, Edouard Philippe avait laissé transparaitre un intérêt certain pour la Nouvelle-Calédonie :

Pour être venu deux fois ici, je suis frappé par la Nouvelle-Calédonie. Y venir c'est en tomber amoureux.

Edouard Philippe


 

Quatre jours en Nouvelle-Calédonie en décembre 2017 

Edouard Philippe au marché de Nouméa, décembre 2017
Edouard Philippe au marché de Nouméa, en décembre 2017 ©Nicolas Petit / AFP

Premier ministre depuis environ six mois, Edouard Philippe avait effectué son premier voyage en Nouvelle-Calédonie au mois de décembre 2017 avec la visite des trois provinces. Un marathon de quatre jours placé sous le signe du référendum d'autodétermination. 

Le 2 novembre 2017 à Paris, Edouard Philippe avait réussi le test du Comité des signataires. La dizaine d'heures consacrée aux discussions avec les élus calédoniens et l'accord politique trouvé sur l'inscription automatique des natifs lui ont conféré une dimension d'interlocuteur convaincant et impliqué. S'impliquant fortement lors de tous les Comités des signataires, avant et après le référendum du 4 novembre 2018, il restera comme l'un des locataires de Matignon qui s'est le plus investi dans le dossier calédonien. 
 

Visite aux Antilles en novembre 2017 après Irma et Maria 


Edouard Philippe avait entamé sa visite de novembre 2017 aux Antilles par la Martinique. A cette occasion, le Premier ministre avait salué le courage et le dévouement des militaires du RSMA, régiment du service militaire adapté, venus en aide à leurs compatriotes dans le besoin. Il avait également adressé un message de gratitude à tous les intervenants mobilisés face aux ouragans qui ont touché les Antilles. Regardez un extrait de son discours lors de son passage à Saint-Martin, avec Daniel Gibbes, le président de la collectivité territoriale :
©guadeloupe

En Guadeloupe, Edouard Philippe a ensuite visité deux exploitations agricoles, une bananeraie et une ferme de légumes, qui ont été ravagées par les vents très violents de Maria, à la mi-septembre. L'état de calamité agricole avait été reconnu par arrêté du préfet de la Guadeloupe pour l'ensemble des productions agricoles et des communes de l'archipel. 
 

Le gouvernement, l'ensemble des collectivités territoriales va évidemment accompagner la filière de la banane, pour qu'elle puisse se redresser, à nouveau produire et reprendre toutes ses parts de marché et peut-être même en gagner des nouvelles

Edouard Philippe

Champs de bananes à Capesterre-Belle-Eau en Guadeloupe après le passage de l'ouragan Maria
Photo d'un champs de bananes à Capesterre-Belle-Eau en Guadeloupe après le passage de l'ouragan Maria ©Helene Valenzuela / AFP

A Saint-Martin, Edouard Philippe avait supervisé la rentrée des classes. 
 

On a une rentrée qui, globalement, et je le dis avec humilité, se passe bien et c’est indispensable parce que c’est un des éléments du retour à la normale.

Edouard Philippe

 
Edouard Philippe
La rentrée scolaire à Saint-Martin en présence du Premier ministre Edouard Philippe ©©Compte Twitter d'Edouard Philippe







 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live