Iliana Rupert sur le toit de l’Europe avec Bourges

basket-ball
Iliana Rupert, en 2020
Iliana Rupert, en 2020 ©GUILLAUME SOUVANT / AFP
Bourges remporte son 6ᵉ titre européen. Les Sarthois se sont imposés, 74 points à 38, face à Venise en finale de l’Eurocup Femmes. La Martiniquaise Iliana Rupert a été élue meilleure joueuse (MVP) de la Finale. Auteure de 25 points et de 8 rebonds, elle a éclaboussé de son talent ce rendez-vous européen.

À 20 ans, la médaillée olympique avec l’équipe de France de basket-ball continue d’impressionner. En trente-quatre minutes de présence sur le parquet de Bourges, Iliana Rupert a inscrit 25 points et pris 8 rebonds.

Ses tirs à mi-distance, ses passes décisives ont assommé les Vénitiennes. Les possessions berruyères ont énormément tourné autour de la jeune intérieur martiniquaise.

L’internationale française est présentée par L’Équipe comme "le bras armé de la Victoire". " L’émotion est indescriptible. Le faire dans cette atmosphère, à la maison, en développant un tel basket, c’est encore mieux. C’est une soirée magique. J’ai été adroite (12/16 tirs), il y a des jours comme ça où les shoots rentrent. La distinction de MVP pour moi, c’est du bonus, la cerise, pour la célébrer. Mais on n’a coché qu’une case", confie la Martiniquaise.

La jeune femme a été élue Most Valuable Player (MVP) du match, c’est-à-dire la meilleure joueuse de la finale, sous le regard du sélectionneur des Bleues Jean-Aimé Toupane. La formation entraînée par Olivier Lafargue a pu compter sur une défense redoutable et un tandem Sarah Michel/Iliana Rupert de feu.

Une victoire retentissante 78 points à 38 !

Les Tangos de Bourges Basket ont écœuré les Italiennes de Venise tout au long de la rencontre pour ramener le premier trophée européen au Prado depuis 2016. Trente-huit points dans la vue à leurs adversaires ! Il n’y a pas eu de match.

Ce prestigieux titre continental ne semble qu’être un encas pour la fille de l’ancien international Thierry Rupert. Mais la saison est loin d'être terminée pour l’intérieure tricolore, puisque Bourges est encore en course pour réaliser le doublé Coupe et Championnat.

Ensuite, Iliana Rupert va s’attaquer à la WNBA qu’elle compte bien rejoindre dans les prochains mois. Dans le Nevada aux États-Unis, elle tentera avec les "Las Vegas Aces" de devenir la deuxième ultramarine après Sandrine Gruda à remporter le titre de championne NBA chez les filles. Trophée gagné par son ainée en 2016 avec les "Los Angeles Sparks".