Insula: de l'Algérie à la Martinique [VIDEO]

musique
Insula
Maher et Redha sont deux musiciens qui cherchent à créer des liens entre musique algérienne et jazz caribéen. L’un est Martiniquais, l’autre Franco-algérien. Leur duo s’appelle Insula.
Insula comme île, en latin. C’est une référence à la Martinique que l’on surnomme « l’ile aux fleurs », mais aussi à l’Algérie : étymologiquement, « Al-Djaza’ir » renvoie aux iles qui faisaient face au port d'Alger…
Le nom de ce duo musical était donc tout trouvé : à lui seul, il fait le pont entre deux continents. Et fusionne deux univers bien distincts : la musique algérienne et le jazz caribéen.

Maher Beauroy est pianiste. Il se perfectionne dans l’improvisation jazz à Boston, à la Berklee School of Music.
Redha Benabdallah, lui, est oudiste. Spécialiste de la musique arabo-andalouse, il donne des cours au conservatoire de Roubaix (59).
 

Une histoire d’amitié

Tous deux se sont rencontrés il y a dix ans, sur les bancs de la fac de musicologie, à la Sorbonne. C’est le début d’une histoire d’amitié.
L’année passée, ils se retrouvent et décident de se lancer dans un projet commun. Ils se mettent à composer et le déclic viendra avec le Biguine jazz festival en août 2015. L’accueil chaleureux du public les incite à continuer dans cette voie : Insula est né.
 

Sur les pas de Frantz Fanon

Une personnalité va par ailleurs les fédérer : le penseur et écrivain Frantz Fanon, incontournable en Martinique comme en Algérie.
Dans leur duo, ils essaient de transposer ses idées, en mettant à égalité leurs sources d’inspiration musicale. Faire en sorte qu’aucune musique ne domine l’autre : tel est leur objectif. Une volonté qu’ils ont notamment voulu exprimer dans une de leurs compositions: Pepla, peuple en créole.
Ecoutez ce morceau qu’ils nous ont joué lors d’une répétition au conservatoire de Roubaix :
©la1ere

Malgré la distance, les deux hommes ont bien l’intention de continuer à travailler ensemble. L’enregistrement de leur premier album est prévu d’ici la fin de l’année.

Bonus

Regardez ce reportage de France Ô tourné en mai 2016:
©la1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live