publicité

Jambon de Noël : secret de fabrication

Le jambon de Noël, synonyme de fête, est un met incontournable durant cette période de Noël. Il se déguste seul ou accompagné de pain. Il peut également faire partie d'une assiette spéciale Noël composée de boudins, de pâtés salés, et d'accras. Mais comment se prépare t-il ? 
 

© DR
© DR
  • Par Karine Zabulon
  • Publié le , mis à jour le


Une pièce de porc 

Choisit en générale dans l'épaule du porc, cette pièce pouvant atteindre les 4 kilos, est d'abord transformée par des professionnels avant d'être commercialisée. 
 

Première étape, la saumure

Les pièces de porc sont, dans un premier temps, passées dans une saumure composée d'épices locales. Piments, feuille de bois d'inde, thym, mais aussi sel et eau. Cette solution est injectée au coeur de la pièce pour la conserver, mais également pour la parfumer. 
 

Deuxième étape, le fumoir

Les pièces sont ensuite fumées. Certains fabricants les mettent dans un fumoir durant 5 heures à 90 degrés et les fument avec de la canne à sucre. 
 

Troisième étape, dernier coup de pep's

Le jambon fumé, est une nouvelle fois plongé une heure dans un bouillon aromatisé. Histoire de relever le goût. Fin de la fabrication. Le jambon de Noël est commercialisé et vendu en grande surface ou exporté dans l'Hexagone.
 

Quatrième étape, la dégustation

Le jambon est ensuite mis au goût de la cuisinière….Le gras de la peau est enlevé. Et là, les recettes diffèrent….
 


A l'Ananas, glacé aux épices, ou juste caramélisé. Un dernier passage au four durant quelques minutes... Le jambon est fin prêt à être dégusté. Bon appétit !
 
Jambon de Noël : secret de fabrication

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play