JO de Paris 2024 : Les noms des équipages du relais des océans dévoilés

La flamme Olympique voyagera sur le trimaran d'Armel Le Cléac'h pour relier l'Hexagone aux Antilles.
À quelques mois des Jeux Olympiques et Paralympique de Paris 2024, les noms des équipages chargés de convoyer la flamme vers les Antilles a été dévoilé. Ils embarqueront avec Armel Le Cléac'h sur son bateau Banque Populaire XI à l'occasion du relais des Océans du 8 juin au 17 juin prochains.

On connaît enfin le nom des heureux élus qui accompagneront Armel Le Cléac’h sur son voilier lors du relais des Océans en direction de la Guadeloupe et la Martinique. Pour rappel, le vainqueur du Vendée Globe 2017 à la charge du convoyage de la flamme Olympiques vers les Antilles. Dans cette traversée de l’Atlantique peu ordinaire, le skipper sera accompagné de quatre invités et de son équipier Sébastien Josse. La reine de l’Athlétisme, multiple médaillée aux Jeux, Marie-José Pérec sera du voyage. "Marie-Jo, c'est le choix de l’évidence, c’est l’une des ambassadrices du sport français, plusieurs fois championnes du monde, puis elle est Guadeloupéenne", appuie le skipper.

La Guadeloupéenne Marie-José Pérec après sa victoire aux 400 m aux Jeux Olympiques de Barcelone, le 5 août 1992.

"La Gazelle" comme elle se faisait appeler à l'époque où elle, damait le pion de ses adversaires, fera le parcours du relais des Océans au départ de Brest le 8 juin en direction de la Guadeloupe. Dans ce long cheminement, elle sera accompagnée du chef cuisinier Breton Hugo Roellinger, mais aussi de l’ancienne miss France, Marine Lorphelin, et de l’acteur et dramaturge Alexis Michalik. Le quatrième invité sera un média manager de Paris 2024 en charge des prises de vues sur le bateau.

L’ensemble de l’équipage se réunira à Lorient à la fin du mois d’avril pour un stage d’entraînement et de survie. "Ce n’est jamais anodin de traverser l’Atlantique. On fera un stage de survie, car c’est obligatoire annonce Armel Le Cléac’h skipper de Banque Populaire XI. L’idée lors de la traversée est que tout le monde se relaie, on dormira trois par trois, ce n’est pas une croisière". La flamme est attendue en Guadeloupe au matin du 15 juin.

Cinq nouveaux invités en Guadeloupe

Une fois son tour de la Guadeloupe achevé, la flamme partira en direction de la Martinique. Cette fois, un nouvel équipage d’invité embarquera, composé exclusivement d’antillais. La Guadeloupéenne Laura Flessel sera bien entendu du voyage vers l’île sœur. La championne Olympique 1996 d’épée sera après Marie-José Pérec l’autre grand nom de ce relais des Océans. À ses côtés, elle retrouvera la nageuse Martiniquaise Coralie Balmy médaillée de bronze aux Jeux de Londres en 2012.

Enfin, deux jeunes compléteront ce casting, à commencer par le skipper Guadeloupéen Keni Piperol. "C’est une reconnaissance pour mon parcours et la personne que je suis. Je suis très honoré d’avoir été choisi, confie-t-il. C’est une superbe opportunité pour nos îles et pour la jeunesse de la Guadeloupe." Le dernier des invités est Thomas Debierre, surfeur guadeloupéen. Une liste de sportif établie dans un but bien précis, "représenter au maximum les sports présents aux JO" souligne Armel Le Cléac’h. Aux athlètes qui se trouveront à bord du maxi-trimaran pour emmener la flamme olympique de la Guadeloupe à la Martinique s’ajoute le Président de Paris 2024 Tony Estanguet. La flamme est attendue en Martinique le 16 juin, où elle terminera son séjour ultramarin.