L'autopsie confirme que le corps retrouvé dans le Cher est bien celui de l'étudiant réunionnais disparu

faits divers
Avis de recherche Nadjim Ahamada.
L'avis de recherche suite à la disparition de Nadjim Ahamada, 22 ans, un étudiant réunionnais disparu début mai. ©Sophie Vingadassalom

Le corps d'un homme a été retrouvé le 9 mai dans le Cher, à Tours. Il s'agit bien de Nadjim Ahamada, un étudiant réunionnais de 22 ans disparu au début du mois.

Le corps repêché dans le Cher le 9 mai est bien celui de Nadjim Ahamada, un étudiant réunionnais de 22 ans venu rendre visite à sa famille à Tours. L'autopsie réalisée vendredi dernier a révélé que son décès n'est pas lié à l'intervention d'un tiers, il ne s'agit donc pas d'une affaire crimielle. Mais le dossier n’est pas clos. Des analyses toxicologiques vont être menées pour savoir si le jeune homme était sous l'emprise de drogue ou d'alcool au moment de sa mort. Les enquêteurs procèdent également à des auditions pour déterminer les causes du décès, suicide où malaise.

Le corps a été rendu à sa famille. Une demande de rapatriement à La Réunion a été faite.

 

Rappel des faits

Le jeune homme avait quitté le domicile familial vers 2h du matin le 2 mai pour récupérer une commande de nourriture. Il serait parti sans carte bleue ni vêtements de rechange, mais en emportant son téléphone portable. Sa famille avait publié un avis de recherche, largement relayé sur les réseaux sociaux.