Mondial 2019 de handball : match nul des Françaises face au Brésil

handball
handball france brésil
©PILLAUD/SPORTISSIMO
Les handballeuses françaises ont encore déçu en concédant le match nul face au Brésil 19 à 19 dans leur deuxième match du Mondial, dimanche à Yamaga, au Japon, au lendemain de leur défaite surprise face à la Corée du Sud (29-27).
Après une première déception dans leur premier match de mondial, perdu 27 à 29 face à la Corée du Sud, les Françaises déçoivent à nouveau en concédant le match null face au Brésil, 19 à 19, dans un match à Yamaga au Japon. "Un match très étriqué", selon la demi-centre guadeloupéenne Allison Pineau. "19 buts, ça faisait très, très longtemps. On s'y attendait, j'avais dit avant le match que je ne le sentais pas très bien et qu'on allait cravacher, que ça allait être difficle. Finalement on s'en sort bien avec ce match nul, honnêtement." 
   

Il y a énormément de choses à régler encore, tant défensivement qu'offensivement. On est dans un moment compliqué donc il faut s'accrocher. Il va falloir vite gérer, se remettre au travail et se projeter dans les prochains matchs. [...] C'est à nous de faire le chemin et de mettre les choses en place petit à petit. 
Allison Pineau


Les Bleues, tenantes du titre, gardent leurs chances de qualification pour le tour principal, mais se sont une nouvelle fois montrées très loin de leur meilleur niveau face à des rivales qui ne figurent pas parmi les prétendantes au podium. La France devra gagner ses trois prochaines rencontres pour continuer sa route. La première contre la faible Australie ne posera pas de problèmes mardi et tout se jouera contre l'Allemagne puis le Danemark jeudi et vendredi.
 

"7 ou 8 ans en arrière"

Plus solides que la veille en défense, les championnes du monde et d'Europe ont été catastrophiques en attaque. "On se croirait revenu sept ou huit ans en arrière", a regretté le sélectionneur Olivier Krumbholz. La seule à réaliser un grand match a été, comme contre la Corée du Sud, la gardienne Amandine Leynaud, sans qui les Françaises auraient sans aucun doute encaissé une nouvelle défaite.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live