Mouvements sociaux en Guyane : le vol Air France Paris-Cayenne fait demi-tour au dessus de l'Atlantique

transports
Deux hôtesses d'Air France mises en examen pour trafic de stupéfiants
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Face à la grogne sociale qui agite la Guyane, le vol Air France 852 parti de Paris Orly ce jeudi 23 mars, à destination de Cayenne a fait demi-tour au-dessus de l'Atlantique. Le vol d'Air Caraïbes n'a lui pas effectué son escale prévue à Cayenne.
Les mouvements sociaux qui touchent la Guyane ont désormais des conséquences sur la desserte aérienne. Ce jeudi 23 mars, le vol Air France 852 parti de Paris Orly à 10h19 a finalement fait demi-tour au-dessus de l'Atlantique après quatre heures de vol. Il était de retour à Orly ce jeudi soir à 19h heure locale. Par conséquent, le vol Air France AF853 au départ de Cayenne et à destination de Paris est annulé.

Les mines fatiguées, les passagers du vol ont témoigné à La1ere.fr. "D'un seul coup, le pilote nous a dit qu'il avait une très mauvaise nouvelle a nous annoncer, que nous allions devoir rentrer à Paris. Nous étions a mi-chemin environ", raconte une mère de famille. "Tout s'est fait dans le calme, même si j'ai eu un peu peur sur le coup. On nous a rassuré, en expliquant que c'était à cause des grèves en Guyane", poursuit un étudiant. "On a été surpris, certains étaient très mécontents", ajoute un jeune homme. 


Air France a hébergé en urgence des dizaines de passagers. Ils seront accueillis dans un hôtel pour les prochaines 24 heures au moins. "Ce soir on est logé, mais demain ? Personne ne sait", déplore un Guyanais. "Pour l'instant, on ne nous assure pas le retour prévu pour demain. Ils disent qu'ils nous tiendront au courant", explique une femme.

Dans un communiqué, la compagnie "propose à tous les passagers voyageant entre le 24 et le 28 mars, de et vers Cayenne, de reporter leur voyage".


 

Pas de gros porteurs

Selon nos informations, jusqu'à nouvel ordre, les avions gros porteurs ne peuvent plus atterrir, ni décoller de Cayenne en raison de manifestations qui se déroulent près de l'aéroport Felix Eboué. Une décision prise par les services de navigation aérienne de Guyane face aux conflits sociaux qui paralysent le département ce jeudi 23 mars.
 
En revanche, les vols Air France entre Fort-de-France en Martinique et Cayenne sont opérés normalement, car il s'agit d'Airbus 320 et non de gros porteurs. Le vol AF 600 en provenance de Fort-de-France est maintenu, tout comme le départ vers Fort-de-France / Pointe-à-Pitre AF606 de 12h35 (heure locale).
 

Air Caraïbes et Air Guyane impactés

Du côté d'Air Caraïbes, le vol quotidien qui part de Paris à destination de Cayenne, puis Pointe-à-Pitre a également renoncé à se poser en Guyane ce jeudi. Le vol est directement parti sur la Guadeloupe.

Selon Guyane 1ère, Air Guyane a également suspendu tous ses vols intérieurs ce jeudi.
 
La situation évoluant rapidement, les compagnies aériennes invitent leurs usagers à se tenir informés via leurs sites internet.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live