Municipales 2020 : cinq choses à savoir sur les Outre-mer

élections
Vote à Maripasoula en 2012
Vote à Maripasoula ©JODY AMIET / AFP
Les 15 et 22 mars prochains, les électeurs de l’Hexagone et d’Outre-mer sont appelés à voter aux élections municipales. A quelques jours de ce scrutin essentiel pour la vie locale, Outre-mer la 1ère vous propose cinq choses à savoir.
 
On compte 212 communes Outre-mer. La Polynésie à elle-seule en abrite 48. En Guyane, on trouve la plus grande commune de France, Maripasoula. Autre particularité de l’Outre-mer : certaines collectivités ne participent pas aux élections municipales. C’est le cas de Wallis et Futuna, mais pas seulement.

Avec le décalage horaire, c’est en Outre-mer que l’on vote le plus tard en France, en particulier à Bora Bora en Polynésie. On vous explique pourquoi. Et puis Outre-mer, il y a un quartier à La Réunion qui rêve de faire sécession. Enfin, côté féminisation des maires, la Guadeloupe se distingue en ayant la plus forte proportion d'édiles femmes en France.
 
  • La plus grande commune de France : Maripasoula

Maripasoula occupe le sud-ouest de la Guyane. La commune longe le fleuve Maroni qui marque la frontière entre la France et le Suriname. Elle est étendue sur 18 360 km2 c’est-à-dire une fois et demi la surface de l’Île de France. La commune a fêté ses cinquante ans en juin 2019.Maripasoula compte une population très mixte. Amérindiens, Bushinengues, Créoles, Européens, Brésiliens, Haïtiens et Surinamais cohabitent ensemble. Les villages amérindiens d’Antécume-Pata, d’Elahé, de Pidima, de Kayodé, de Talhuen et de Twenké font partie de cette immense commune.  
 
Antécume-Pata
Antécume-Pata ©EMERIC FOHLEN / NURPHOTO

Selon le dernier recensement en 2017, ils sont 13 227 à habiter Maripasoula. Le territoire communal est assailli d’orpailleurs illégaux contre lesquels la gendarmerie tente de lutter. L’orpaillage illégal a des conséquences désastreuses sur la population de Maripasoula en entrainant des pollutions au mercure, de la déforestation et de la violence.  

Maripasoula est aussi considérée comme une porte d’entrée de la drogue en France. Lors de sa visite en 2018, Emmanuel Macron avait déclaré :"la Guyane est un territoire à part" puis il a ajouté que Maripasoula était "encore plus à part" (vers 11mn).  
Malgré tout, il fait bon vivre dans cette commune où, le soir, les rues, les bars et les restaurants se remplissent. Le maire actuel Serge Anelli se représente aux élections municipales.
 
  • Pas de municipales à Wallis et Futuna

Les collectivités de Wallis et Futuna ne sont pas concernées par les élections municipales du fait de leur statut particulier. Il n'existe pas de communes sur l’archipel, mais trois circonscriptions administratives, dotées de la personnalité morale et d'un conseil de circonscription présidé par le roi coutumier. Les circonscriptions correspondent aux royaumes (Uvea à Wallis, Alo et Sigave à Futuna).Le roi d’Uvea se nomme Patalione Kanimoa (titre royal : Lavelua), celui de Sigave s’appelle Eufenio Takala (titre royal : Keletaona) et celui d’Alo porte le nom de Lilo Leleivai (titre royal : Tuiagaifo). Regardez ci-dessous le décryptage d'Outre-mer la 1ère en 2017 :
©la1ere

L’archipel de Wallis et Futuna n’est pas le seul dans cette situation. Les collectivités de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy ont chacune un conseil territorial qui a aussi les compétences de la commune. Là non plus, il n’y aura donc pas d’élections au mois de mars.
 
  • La commune qui vote le plus tard en France : Bora Bora

À Bora Bora, île touristique par excellence, il y a des hôtels qui fonctionnent les week-ends et les dimanches. Du coup, le personnel ne peut pas voter dans la journée. La commune a donc organisé les horaires du scrutin municipal en fonction de l’activité de nombreux salariés de Bora Bora. Regardez ce reportage de Polynésie la 1ère :
L’île touristique est donc l’endroit où l’on votera le plus tard en France lors de ces élections municipales 2020 puisque les bureaux de vote seront ouverts de 9h à 20h. Or avec le décalage horaire, quand il est 20h en Polynésie le dimanche, il est 8h le lundi matin dans l’Hexagone.

L’île touristique est donc l’endroit où l’on votera le plus tard en France lors de ces élections municipales puisque les bureaux de vote seront ouverts de 9h à 20h. Or avec le décalage horaire, quand il est 20h en Polynésie le dimanche, il est 8h le lundi matin dans l’Hexagone.
Bora Bora
Bora Bora ©GERAULT Gregory / hemis.fr / hemis.fr / Hemis

L’île paradisiaque de Bora Bora compte 10 600 habitants. Le maire actuel Gaston Tong Sang en fonction depuis 1989 est aussi président de l’Assemblée de la Polynésie française.
 
  • Volonté d’indépendance de La Rivière-Saint-Louis

La Rivière-Saint-Louis est un lieu-dit de la commune de Saint-Louis à La Réunion. Peuplée de 23 200 habitants, elle réclame son indépendance depuis 1998.

Cette revendication était en passe d’aboutir. Un arrêté préfectoral avait même été signé le 16 mars 2017, mais il a été annulé par le tribunal administratif le 7 décembre 2017. Pour l’instant, la création d’une 25e commune à La Réunion est au point mort. Mais ses partisans n’ont peut-être pas dit leur dernier mot.

 

  • Où trouve-t-on le plus et le moins de maires femmes en France?

C’est en Guadeloupe que l’on trouve le plus de femmes maires en France (28%) avec le Val-de-Marne. L’archipel compte 9 femmes sur 32 maires depuis le 31 juillet 2019. C’est à cette date que Josiane Gatibelza a remplacé Jacques Bangou à la tête de Pointe-à-Pitre. L’édile avait démissionné à la suite d'une procédure de révocation lancée à son encontre en raison du déficit majeur de sa commune. En revanche, La Réunion et la Martinique ne brillent pas par la féminisation de leurs maires. Dans l’île française de l’océan indien, elles sont 4% et en Martinique 6%, des proportions de femmes les plus basses de France.
Vanessa Miranville
Vanessa Miranville, maire de La Possession ©D.R

Enfin la Guyane a la particularité d’avoir élu maire la première femme amérindienne de France. En 2014, Cornélie Sellali Bouis-Blanc a remporté très largement la mairie d'Iracoubo face à son adversaire Daniel Mangal, le maire sortant. Avec 56,81% elle est entrée dans l'histoire de France.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live