Législatives : 17 candidatures officielles déclarées en Nouvelle-Calédonie

élections
élections législatives
À l'occasion des élections législatives, Guadeloupe la 1ère se mobilise pour présenter les candidats et leurs programmes. ©spm la 1ère
La période légale pour déclarer officiellement son intention de participer aux élections législatives de juin 2022 se terminait ce vendredi 20 mai à 18 heures. En Nouvelle-Calédonie, le haut-commissariat annonce 17 dépôts de candidature, contre 21 en 2017. Le détail.

Qui est officiellement candidat ou candidate pour succéder au député Dunoyer, dans la première circonscription calédonienne, ou au député Gomès, dans la seconde ? Ce vendredi 20 mai au soir, les services de l’Etat en Nouvelle-Calédonie ont transmis le nom de celles et ceux venus se déclarer. En voici la liste complète, par ordre alphabétique.

Dans la première circonscription

Huit candidats sont officiellement en course dans la première circonscription, soit pour les communes de l’Ile des Pins, Lifou, Maré, Nouméa et Ouvéa. 

Dans la seconde circonscription

Pour toutes les autres communes du territoire, les neuf candidats sont :

  • Alain Descombels, suppléé par Ursula Haoa (Rassemblement national)
  • Muneiko Haocas, suppléée par David Yeiwie (MNIS) 
  • Michèle Homboé, suppléée par Lénaïc Kerleguer (Construire autrement)
  • Joannes Ititiaty, suppléé par Loretta Azerari  (sans étiquette) 
  • Nicolas Metzdorf suppléé par Willy Gatuhau (Ensemble ! Majorité présidentielle)
  • Manuel Millar suppléé par Pelekuala Tuakoifenua (sans étiquette)
  • Véronique Pagand, suppléée par Alysea Pagand (Debout la France !)
  • Gérard Reignier suppléé par Marie-Pierre Goyetche (FLNKS)
  • Thierry Santa suppléé par Vanessa Wacapo (Rassemblement-Les Républicains).

Les absents

C'était annoncé, c'est confirmé : Philippe Gomès ne se présente pas pour un troisième mandat de député. Et Vaea Frogier-Morault, après s'être positionnée dans la seconde circonscription, a renoncé à être candidate ce vendredi. 

Campagne officielle le 30 mai

Le lundi 30 mai marquera le début de la campagne électorale officielle. Les panneaux d'affichage seront mis en place et les émissions de campagne électorale prendront place sur les antennes des sociétés nationales de radio et de télévision, ainsi qu'en podcast sur leur site. Les électeurs seront appelés aux urnes le dimanche 12 juin prochain, pour le premier tour.