publicité

Quel rôle a joué Alexandre Benalla auprès de Jean-Marc Mormeck à la délégation interministérielle ? [Enquête]

Avant d’être chef de cabinet adjoint à l’Elysée, Alexandre Benalla a travaillé avec Jean-Marc Mormeck à la Délégation interministérielle à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer. Quelles étaient ses fonctions ? La1ere.fr a pu consulter des documents inédits. 

Alexandre Benalla et Jean-Marc Mormeck filmé le 4 juillet 2016 dans le documentaire de Canal + Caraïbes "Du ring au ministère" © Capture d'écran du documentaire "Du ring au ministère", diffusé sur Canal+ Caraïbes
© Capture d'écran du documentaire "Du ring au ministère", diffusé sur Canal+ Caraïbes Alexandre Benalla et Jean-Marc Mormeck filmé le 4 juillet 2016 dans le documentaire de Canal + Caraïbes "Du ring au ministère"
  • David Ponchelet/Cécile Baquey
  • Publié le , mis à jour le
C’est en juillet 2016 qu’Alexandre Benalla est officiellement arrivé à la Délégation interministérielle aux Outre-mer, quelques semaines après la nomination de Jean-Marc Mormeck à la tête de cette délégation, le 24 mars 2016. A l'époque, François Hollande est chef de l'Etat et Manuel Valls Premier ministre. 

Selon la Délégation interministérielle aux Outre-mer, contactée par la1ere.fr, il avait une « lettre de mission de conseiller chargé des jeunes et de la banlieue », assurant cette fonction à titre bénévole. Mais d’après nos informations, il était en réalité chef de cabinet de Jean-Marc Mormeck.
 

Le documentaire

Alexandre Benalla apparaît à plusieurs reprises dans un documentaire consacré à Jean-Marc Mormeck (« Du ring au ministère », production Canal +, réalisé par Stéphane Groussard, diffusé sur Canal + Caraïbes en avril 2017). Il y est systématiquement présenté comme « chef de cabinet ». Le documentaire montre précisément le jour de l'arrivée officielle d’Alexandre Benalla au sein de la délégation, le 4 juillet 2016.
Réunion à la délégation interministérielle le 4 juillet 2016. De gauche à droite : Nicolas Mazières (directeur de cabinet), Alexandre Benalla (présenté comme "chef de cabinet"), Jean-Marc Mormeck. © Capture d'écran du documentaire "Du ring au ministère
© Capture d'écran du documentaire "Du ring au ministère Réunion à la délégation interministérielle le 4 juillet 2016. De gauche à droite : Nicolas Mazières (directeur de cabinet), Alexandre Benalla (présenté comme "chef de cabinet"), Jean-Marc Mormeck.

Le nouvel arrivant y est présenté verbalement par le directeur de cabinet Nicolas Mazières comme « chef de cabinet ». Puis dans une interview, Jean Marc Mormeck explique :
 

Alexandre, c’est un élément que j’ai choisi. C’est moi qui le ramène. Je pense qu’il peut nous aider. On peut avancer encore plus vite. On peut optimiser. 

- Jean-Marc Mormeck dans "Du ring au ministère", 4 juillet 2016


Dans une autre séquence du documentaire montrant, le même 4 juillet 2016, un déplacement de Jean-Marc Mormeck à Lille, le délégué interministériel est filmé dans le train, accompagné d'Alexandre Benalla. Les deux hommes se tutoient et évoquent la stratégie à suivre. Alexandre Benalla est ensuite à son tour interviewé ( interview à partir de la 38ème minute dans le documentaire à retrouver en cliquant ici): 
© Capture d'écran documentaire "Du ring au ministère", Canal+ Caraïbes
© Capture d'écran documentaire "Du ring au ministère", Canal+ Caraïbes

L’administration est quelque chose de parfois lourd et compliqué. Mon rôle c’est d’aider (NDLR : Jean-Marc Mormeck) à trouver des chemins de traverse pour aller plus vite. 

- Alexandre Benalla dans "Du ring au ministère", 4 juillet 2016


Le CV de Bennala

Sur un Curriculum vitae, que la1ere.fr a pu consulter, il est écrit qu'Alexandre Bennala a été à partir de mars 2016 « Chef de cabinet du délégué interministériel, Monsieur Jean-Marc Mormeck ». Sa prise de fonction officielle date du 4 juillet 2016. Mais dans le documentaire, Jean-Marc Mormeck indique que la collaboration remonte à plusieurs semaines. 
 

Des documents officiels

Le CV est-il inexact, était-il simple conseiller ou chef de cabinet ? Les documents que la1ere.fr a pu consulter semblent bien démontrer qu’il occupait la fonction de chef de cabinet. Il disposait en effet d’une carte officielle estampillée des services du Premier ministre, sur laquelle la qualité de « chef de cabinet » figure en toutes lettres.
 

Un passeport de service

La1ere.fr a également eu accès à une copie du passeport de service d’Alexandre Benalla, délivré le 29 août 2016, alors qu’il travaillait à la Délégation interministérielle. L’adresse qui figure sur ce passeport est le 27 rue Oudinot à Paris, l’adresse du ministère des Outre-mer qui abrite en son sein la délégation interministérielle.

D’après plusieurs anciens membres de cabinets ministériels, l’attribution de ces passeports de service n’est pas automatique.
 

Un chef de cabinet peu présent

D’après les informations que la1ere.fr a pu recueillir, Alexandre Benalla était en réalité très peu présent au quotidien à la délégation interministérielle. Après quatre mois de collaboration, Alexandre Benalla a finalement rejoint l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron. 
 

Pas de réaction de Jean-Marc Mormeck

Contactée à nouveau ce samedi, la délégation interministérielle maintient sa version des faits : Alexandre Benalla n’était au plan administratif et technique qu’un simple conseiller chargé des jeunes et de la banlieue. « Il est impossible dans une petite structure d’avoir un directeur de cabinet et un chef de cabinet », précise-t-on.

Contacté à plusieurs reprises par la1ere.fr, Jean-Marc Mormeck n'a pas répondu à nos sollicitations.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play