Le Cyclone Batsirai s'éloigne de La Réunion toujours en alerte rouge, un navire mauricien échoué à Saint-Philippe, retrouvez notre DIRECT de vendredi (00h à 6h30)

cyclones
Le Cyclone Batsirai s'éloigne de La Réunion toujours en alerte rouge.
Le passage du cyclone Batsirai près de La Réunion lors de l'alerte rouge. ©Imaz Press
Après une journée au plus près de La Réunion, le cyclone Batsirai commence à s'éloigner très lentement de nos côtes. Il est à 195km et accélère très légèrement à 9 km/h. Pluies, vent, houle : les conditions restent dégradées. Ce jeudi soir, un navire mauricien s'est échoué à Saint-Philippe.

Le cyclone tropical intense Batsirai s'éloigne lentement de La Réunion après avoir passé la journée entière au plus près de nos côtes. Ce jeudi 3 février, à 22h, il est à 195 km, au nord-nord-ouest de l'île. Il se déplace à 9 km/h.

Avec la partie arrière du système, les pluies, le vent et la houle vont encore s'intensifier dans certains secteurs de l'île dans les heures qui viennent. La Réunion reste en alerte cyclonique rouge. Le préfet décidera à 6h ce matin s'il lève l'alerte rouge dès 9 heures.

Ce jeudi soir, un navire mauricien s'est échoué à Saint-Philippe. Les onze personnes qui se trouvaient à bord ont été récupérés sains et saufs.

Suivez ici notre direct sur la situation :

 

6h38. C'est la fin de ce DIRECT. L'édition spéciale se poursuit sur Réunion La 1ère radio et télé, et sur la page de Réunion La 1ère.

 

6h30. Levée de l'alerte rouge à 9h.

Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, annonce ce vendredi 4 février, la levée de l’alerte cyclonique rouge et le passage en phase de sauvegarde, à partir de 9h. Le cyclone tropical intense Batsirai accélère et s’éloigne de nos côtes. Le passage en phase de sauvegarde s’accompagnera du maintien d’un certain nombre de mesures destinées à préserver la sécurité de la population, qui seront précisées par le Préfet d’ici 9h. Pour le moment, restez chez vous.

 

6h05. André Thien Ah Koon : "Je suis très inquiet pour nos agriculteurs et nos éleveurs"

Le maire du Tampon s'attend à constater des dégâts importants sur sa commune. "Toutes nos ravines sont en crues et il y en a qui débordent".

Le point au Tampon avec André Thien Ah Koon à 5h30 vendredi 4 février

 

5h40. Batsirai désormais à 245 des côtes de La Réunion

Le cyclone tropical intense maintient sa trajectoire orientée vers l'ouest-sud-ouest. Il se trouve à présent à 245 km des côtes réunionnaises. Le cyclone a accéléré et se déplace plus rapidement à environ 14km/h.

 

5h34. Batsirai, toujours à la Une des journaux ce vendredi 4 février 2022

Sale temps sur La Réunion, lance le Quotidien. L'heure est au bilan des dégâts provoqués par le cyclone, titrent le Journal de l'Île.

Unes de La Réunion vendredi 4 février 2022
Unes de La Réunion vendredi 4 février 2022 ©Réunion la 1ère

 

5h29. Les habitants de la Plaine des Palmistes privés d'électricité.

Joan Doro, adjoint au maire de la Plaine des Palmistes, parle d'une situation qui s'est nettement dégradée la nuit dernière dans sa commune, avec un vent très violent qui a perduré toute la nuit. La quasi totalité des habitants est privée d'électricité. Sur la RN3, on déplore des chutes d'arbres ou de branchages en plusieurs endroits. L'élu appelle ainsi la population à rester chez elle dans l'éventualité où l’alerte rouge était effectivement levée à 9h.

 

5h15. Un toit d'immeuble arraché par le vent à Saint-Joseph

Les rafales de vent ont été particulièrement fortes à Saint-Joseph, à tel point que "des tôles ont été arrachées", indique Emeline K/Bidi, élue à la mairie de Saint-Joseph. "Fort heureusement, il s'agissait de toits décoratifs donc ça n'a pas donné lieu à un relogement mais ça constituait un danger pour les personnes".

Le poste de commandement a également enregistré de nombreux appels dus à des chutes d'arbres sur la chaussée et à des dégâts sur le réseau électrique. A 23h, jeudi soir, on recensait 27 habitants dans les centres d'hébergement. 

Le point à 5H avec l'adjointe de la mairie de Saint-Joseph

 

05h12. Votre édition spéciale en direct sur Réunion La 1ère radio, télé, internet

Réunion La 1ère vous accompagne toujours en radio, télé et sur internet.

 

4h55. Les pompiers salués pour leur engagement et leur courage

"Ils ont sauvé la vie de ces 11 marins dans des conditions climatiques extrêmement difficiles et périlleuses", a souligne Lucien Giudicelli, le sous-préfet de Saint-Pierre.

En direct, avec Loïs Mussard, sur le sauvetage du navire mauricien à Saint-Philippe

 

4h43. Une longue traversée à pied pour les rescapés du navire échoué à Saint-Philippe.

Un pompier du GRIMP, le Groupe d'intervention en milieu périlleux, a pu monter à bord du navire et faire descendre un à un les membres de l'équipage du Tresta Star.Reste à présent à regagner la route des laves où se trouve le PC opérationnel des secours. Retrouvez notre article sur cette opération de sauvetage périlleuse en cliquant ici.

 

4h14. Les 11 marins du Tresta Star récupérés sains et saufs par les secours.

 

4h00. Des conditions météo difficiles à Saint-Philippe où un navire s'est échoué 

Le point dans le cirque de Cilaos vendredi 4 février 3H

 

3h42. Retrouvez les centres d’hébergement et les numéros d'urgence par commune

Plus de 200 personnes sont accueillies à l'heure actuelle dans les différents centres d'hébergement ouverts par les communes de l'île. Cliquez ici pour retrouvez dans notre article la liste des centres d’hébergement et les numéros d'urgence.

L'alerte rouge étant toujours en vigueur, la circulation reste interdite, sauf pour les services de secours et les services travaillant à la gestion de crise. La cellule d’information du public (CIP) est ouverte au numéro unique de crise : 09 70 80 90 40.

 

3h20. "On est très inquiet sur l'état de la route de Cilaos"

Frédéric Séguard, 2ème adjoint au maire de Cilaos, explique "craindre le pire" s'agissant de l'état de la RN5 et de la route d'Ilet à Cordes. "Il y avait déjà deux éboulis qui ont été annoncés du côté de Peter Both et de Pavillon dans la journée d'hier (jeudi, ndlr)", rappelle l'élu qui s'inquiète pour le pont Bailey installé en 2018 entre Ilet Furcy et Ilet Alcide, d'autant que le radier fusible a déjà sauté dans la journée de jeudi.

"Nous recommandons fortement, évidemment en alerte rouge, de ne surtout pas chercher à se déplacer en extérieur".

Point météo de 2h avec Météo France

 

3h14. La rivière Saint-Denis et la rivière des Pluies restent en vigilance crue jaune

Retrouvez ci-dessous les vigilances crues en cours à La Réunion. 

  • Secteur NORD – Maintien de la vigilance en JAUNE : rivière Saint Denis, rivière des Pluies
  • Secteur EST – Maintien de la vigilance en JAUNE : rivière des Roches, rivière des Marsouins
  • Secteur SUD – Maintien de la vigilance en ORANGE : rivière Langevin Secteur SUD – Maintien de la vigilance en JAUNE : ravine Blanche, rivière des Remparts Secteur SUD – Augmentation de la vigilance en JAUNE : ravine des Cabris
  • Secteur OUEST – Maintien de la vigilance en JAUNE : rivière des Galets, ravine Saint Gilles, étang Saint Paul

 

2h56. Les conditions météorologiques ne s'amélioreront pas avant ce vendredi après-midi.

David Barbari, prévisionniste à Météo France, précise qu'il faudra encore patienter avant que le temps soit plus clément. "Au cours des prochaines heures, le vent sera toujours bien marqué sur la zone Nord-Ouest et il faiblit très légèrement ailleurs, indique-t-il. En terme de pluie, c'est plutôt les hauteurs qui sont concernées avec des précipitations toujours conséquentes même si elles se sont atténuées au cours des dernières trois heures".

Axou d'actus météo 974

 

02h42. L'aéroport Roland-Garros doit rouvrir dès 10h ce vendredi

L'aéroport ne pourra effectivement ouvrir que si la levée de l'alerte rouge est confirmée ce vendredi matin par le préfet. Les voyageurs devraient donc pouvoir accéder au laboratoire de dépistage Covid puisque, pour rappel, un test négatif de moins de 48h est nécessaire pour pouvoir embarquer. Dans l'autre sens, des vols étaient en partance de Paris pour La Réunion ce jeudi soir. Ils seront détournés sur Maurice en cas de difficulté.

 

02h30. Batsirai continue de s'éloigner de La Réunion et se trouve à présent à 225 km.

Le système maintient sa trajectoire orientée vers l'ouest-sud-ouest et se déplace plus rapidement à une vitesse d'environ 14km/h. Il s'éloigne donc de la Réunion mais celle-ci reste encore sous son influence périphérique.

 

2h05. Le risque orageux devrait persister ce vendredi.

L'orage gronde dans plusieurs communes du sud de l'île : à la Rivière Saint-Louis, au Tampon, à L'Etang Salé les hauts, ou encore à Saint-Joseph.

 

1h55. Des orages "très actifs" dans les hauteurs de La Réunion.

"Un paquet nuageux s'est activé entre la forêt de Bébourg, le cirque de Cilaos et le Dimitile et le frottement du nuage avec le relief a généré l'activité électrique", explique "Axou", l'un des contributeurs de la page Facebook amateur "Actus météo 974", sur les ondes de Réunion La 1ère.

 

1h38. Comment le navire mauricien s'est-il échoué sur les côtes de La Réunion ?

La préfecture de La Réunion indique dans quelles circonstances le Tresta Star s'est retrouvé en difficulté jusqu'à s'échouer à Saint-Philippe. Selon celle-ci, le navire mauricien a dérivé à une vitesse élevée avant de finir par atteindre le secteur du Tremblet. Tous les détails sont à retrouver dans notre article en cliquant sur ce lien.

 

1h05. Les circonstances de l'échouage du Tresta Star

Le navire mauricien Tresta Star s’est signalé en difficulté, puis en détresse, à 07h15 le jeudi 3 février 2022, alors qu’il affrontait les conditions cycloniques liées au cyclone Batsirai. Manœuvrant avec difficulté et n’étant pas en mesure de tenir un cap d’évitement, il a dû affronter des conditions de mer difficiles et a dérivé vers la zone de responsabilité française, puis vers les côtes réunionnaises et la pointe du Tremblet. Les opérations de sauvetage sont en cours.

 

00h40. Les conditions météo compliquent les opérations de sauvetage, à Saint-Philippe.

Les sauveteurs sont confrontés à des conditions météo particulièrement difficiles : la pluie, le vent, mais surtout une houle de 7 à 8 mètres qui fait tanguer le bateau, prisonnier du récif de Saint-Philippe. Plusieurs équipes de spécialistes sont sur les lieux : plus d’une trentaine de pompiers mais aussi la gendarmerie dont les hommes du peloton de secours en montagne. La police municipale de Saint-Philippe se trouve également sur place. Un PC opérationnel a été déployé sur la route des laves. Dans le même temps, du personnel communal se prépare à accueillir les rescapés au centre d’hébergement du Tremblet.

 

00h23. Vigilance renforcée vagues-submersion

Batsirai génère une houle cyclonique qui déferle sur les côtes réunionnaises. La houle de secteur Nord associée au cyclone tropical intense atteint les 4 à 6 mètres avec une mer totale comprise entre 7 et 8 mètres. Les vagues maximales pourront alors atteindre les 10 à 12 mètres. Les zones les plus impactées sont le littoral Est, Nord et Ouest de la Pointe de la Table à la Pointe au sel. La houle commence à s'atténuer mais demeure importante sur ces zones.

 

00h15. Les opérations de sauvetage sont toujours en cours à Saint-Philippe.

Le "Tresta Star", un navire mauricien, s'est échoué au niveau de la coulée de 2007 entre la Pointe du Tremblet et la Pointe du Brûlé, à Saint-Philippe. Pour rappel, il s'agit pour les sauveteurs d'évacuer les 11 membres de l'équipage se trouvant à bord. Ces opérations de secours sont dirigées par la marine nationale sous la coordination du CROSS. Les équipes du SDIS sont également mobilisés et notamment la brigade nautique de Sainte-Rose  Au total, 32 personnels sont engagés. Retrouvez tous les détails en cliquant sur ce lien renvoyant vers notre article.

 

23h53. Votre édition spéciale en direct sur Réunion La 1ère radio, télé, internet

Réunion La 1ère vous accompagne toujours en radio, télé et sur internet.

Le cyclone Batsirai continue de s'éloigner lentement de La Réunion, il est à 195 km
Le cyclone Batsirai continue de s'éloigner lentement de La Réunion, il est à 195 km. ©Météo France Réunion

 

23h50. Navire mauricien échoué à Saint-Philippe : des opérations de sauvetage en cours

Un navire mauricien s'est échoué, à Saint-Philippe, vers 22h. Onze personnes se trouvent à bord. Des opérations de sauvetage sont toujours en cours pour venir en aide à l'équipage du "Tresta Star". Une tentative d'opération d'évacuation est en cours, mais complexe. Le navire s'est échoué sur la coulée de 2007, entre la pointe du tremblet et la pointe du brûlé. D'importants moyens de secours sont engagés sur place.  A ce stade, 32 personnels sont engagés : sauveteurs et équipes medicales.

 

23h49. Batsirai s'éloigne lentement de La Réunion, il est à 195 km

Batisrai prend son temps pour quitter nos côtes. D'après le dernier bulletin de Météo France Réunion, le Cyclone Tropical Intense est désormais à 195 km, ce jeudi 3 février, à 22h.

Il évolue au nord-nord-ouest de l'île de la Réunion, actuellement au plus près de l'île sur une trajectoire orientée vers l'ouest-sud-ouest à 9 km/h. Il ne s'éloignera que très lentement au cours de la nuit prochaine, laissant donc l'île sous son influence périphérique encore plusieurs heures. 
La Réunion est en alerte rouge depuis mercredi soir à 19 heures. La population est confinée.

 

23h48. La réouverture de l'aéroport prévue à 10h

L'aéroport Roland Garros annonce que la réouverture du trafic aéronautique commercial devrait entrer en vigueur ce vendredi 4 février à partir de 10h. Cette hypothèse devra néanmoins être confirmée demain matin à 6h lors du point presse de La Préfecture.

Les compagnies aériennes communiqueront les nouveaux horaires de leurs vols à leurs passagers, concernés par ces modifications, dès ce soir.

Pour rappel, les tests de dépistage sont valables 48 heures dans le sens Réunion-Métropole. Par ailleurs, une organisation a été mise en place afin que le laboratoire CERBALLIANCE, présent sur la plateforme aéroportuaire, puisse accueillir les passagers à la réouverture de l’aéroport, pour des tests de dépistage avant leur départ. Nous invitons les voyageurs à prendre leurs précautions et à tenir compte des difficultés qu’ils pourraient rencontrer sur le réseau routier.

 

23h48. Les informations pratiques sur les réseaux d'eau et d'électricité

Le cyclone Batsirai s'éloigne lentement de La Réunion. Les conditions météos restent dégradées cette nuit. La levée de l'alerte rouge est envisagée, vendredi 3 février, à 9h. Le point ici sur les réseaux d'eau et d'électricité en cliquant dans notre article.

 

23h47. Le préfet de La Réunion envisage de lever l'alerte rouge à 9h 

Jacques Billant s'est exprimé à 18h20 ce jeudi pour faire un point sur la situation. Il envisage de lever l'alerte rouge à 9h demain, vendredi 4 février, avec l'éloignement du cyclone Batsirai et l'amélioration prévue des conditions météorologiques. Un point sera fait au préalable à 6h. 

La phase de sauvegarde cyclonique débuterai alors. L'aéroport serait susceptible de rouvrir, les avions décollent de Paris ce soir quoiqu'il en soit. Ils pourraient être déroutés vers Maurice. 

Les écoles, crèches et adminsitrations resteront fermés ce vendredi. Retrouvez les détails de l'intervention du préfet de La Réunion dans cet article. 

 

23h46. La vigilance renforcée vague-submersion prolongée

Le Cyclone Tropical intense Batsirai génère une houle cyclonique qui déferle sur les côtes réunionnaises. Avec la progression du système, de secteur Nord, elle tourne progressivement Nord Ouest au cours de la nuit. 

La houle de Nord associée au Cyclone atteint les 4 à 6 mètres avec une mer totale comprise entre 7 et 8 m. Les vagues maximales pourront alors atteindre les 10 à 12m. Les zones les plus impactées sont le littoral Est et Nord de la pointe de la table à la Pointe au sel.

La houle commence à s'atténuer dans la nuit de jeudi à vendredi mais demeure importante entre la Pointe de la Table à la Pointe des Galets. Les sorties en mer sont fortement déconseillées et la plus grande prudence est de mise en bordure littorale.

 

23h45. La Réunion reste en alerte rouge

Ne sortez en aucun cas, La Réunion est confinée durant l'alerte rouge. Le préfet décidera vendredi à 6h si cette alerte rouge sera levée à 9h. En attendant, les consignes de sécurité sont les suivantes :

  • Restez chez vous jusqu’à nouvel ordre ;
  • Ne vous déplacez pas ;
  • Ne vous mettez pas en danger (notamment pour prendre des photos) ;
  • N’utilisez le téléphone qu’en cas d’absolue nécessité ;
  • Restez calme et à l’écoute des bulletins météorologiques et des consignes officielles relayées par les radios et télévisions locales ainsi que les sites internet d’information ;
  • Soyez vigilants par rapport au risque d’intoxication au monoxyde de carbone.
  • Pour rappel : numéro de la cellule d’information du public : 09 70 80 90 40.

 

Retrouvez notre précédent direct, de jeudi, de 18h à 00h

Retrouvez notre précédent direct, de jeudi, de 12h à 18h

Retrouvez notre précédent direct de jeudi, 9h à 12h en cliquant ici.

Retrouvez notre précédent direct de jeudi (4h à 9h) en cliquant ici.

Retrouvez notre précédent direct de jeudi (00h à 4h) en cliquant ici.

Retrouvez notre précédent direct de mercredi (17h à 00h) en cliquant ici.