outre-mer
territoire

Le Réunionnais Fabien Clain a été tué en Syrie et son frère gravement blessé [Info France Info]

terrorisme
Fabien Clain
La voix de Fabien Clain a été identifiée dans la vidéo de revendication de Daech. ©OFF / AFP
Le djihadiste français, originaire de La Réunion, Fabien Clain a été tué mercredi après-midi lors d'une frappe aérienne à Baghouz, dernier bastion du groupe Etat islamique en Syrie.
Le djihadiste français Fabien Clain, originaire de La Réunion, a été tué mercredi 20 février, dans l'après-midi, en Syrie, par une frappe de la coalition internationale, selon les informations de France info. Son frère, Jean-Michel, est gravement blessé, jeudi 21 février. Fabien Clain a été tué par une frappe aérienne à Baghouz, dernier bastion de l'organisation terroriste État islamique en Syrie. Le gouvernement français attend encore une analyse ADN pour officialiser sa mort.
Baghouz syrie
Baghouz, en Syrie, le 20 février 2019 ©Aboud Hamam / DPA / dpa Picture-Alliance


Les voix des attentats

Les frères Clain sont les voix qui avaient été rapidement identifiées dans la revendication du groupe État islamique après les attentats du 13-Novembre à Paris. Fabien Clain, 40 ans, était la voix du message sonore du groupe terroriste diffusé au lendemain des attaques perpétrées par trois commandos d'hommes revenus de Syrie. Son frère Jean-Michel, 38 ans, avait été reconnu dans les Anasheeds - chants religieux - de l'enregistrement. Ecoutez ce reportage audio d'Arte Radio, datant de janvier 2016 :
 

Repérés il y a plusieurs jours

Vétérans du djihad, ils étaient dans le viseur des services antiterroristes depuis des années. Estimant avoir démontré leur implication dans les attentats du 13-Novembre, les juges d'instruction ont émis un mandat d'arrêt contre eux en juin 2018. Les deux frères se trouvaient donc toujours en Syrie : Fabien et Jean-Michel avaient été repérés il y a plusieurs jours dans la région.
 

Qui est Fabien Clain ?

Les explications d'Henri Hélie, Outre-mer la 1ere/France Ô :
©la1ere

Suivez en cliquant ici l'édition spéciale de France info. 
Publicité