Sécurité : les moyens militaires seront prochainement "renforcés" à Mayotte et en Guyane

sécurité
Gérald Darmanin
©AFP
Le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, a annoncé qu'un chapitre de la prochaine loi de programmation militaire dédié à Mayotte et à la Guyane était en préparation. L'objectif sera de "renforcer les moyens militaires" sur ces territoires, a-t-il précisé.

Interpellé par la députée de la Mayotte Estelle Youssouffa à propos des violences qui embrasent l'île, le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer a annoncé qu'un chapitre de la prochaine loi de programmation militaire sera dédié à Mayotte et à la Guyane. Cette loi, qui établit les dépenses que l'État entend consacrer aux forces armées sur plusieurs années, doit être présentée au Parlement début 2023.

"Sur le côté militaire, nous avons entendu votre demande, et avec le ministre des Armées, nous travaillons, lors de l'élaboration de la loi de programmation militaire, [à ce] qu'un chapitre particulier puisse se tenir pour la Guyane et pour Mayotte, pour renforcer les moyens militaires, a indiqué Gérald Darmanin. Le ministre n'a pas donné plus de détails, considérant qu'il "appartient au ministre des Armées d'annoncer ces moyens".

Réponse policière et judiciaire 

Au-delà de la réponse militaire, le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, a rappelé que le Raid, une unité d'élite de la police, venait d'être envoyé à Mayotte pour "rétablir la paix publique".

Le ministre évoque également "des renforcements très importants des moyens de la Justice", notamment en augmentant le nombre de magistrats présents sur le territoire pour pouvoir répondre "aux interpellations qui sont nombreuses". En 2021, 29 000 interpellations d'étrangers en situation irrégulières ont eu lieu à Mayotte. 

Enfin, une opération "de grande envergure" sera prochainement lancée pour lutter contre l'habitat informel. "Nous enverrons beaucoup de gendarmes mobiles et des moyens de l'État pour permettre d'inverser la courbe de la violence", a enfin assuré le ministre.