"Tropique de la violence", de Nathacha Appanah, également sélectionné pour le prix Médicis

livres
nathacha appanah
L’écrivaine mauricienne Nathacha Appanah, en 2015. ©ULF ANDERSEN/Aurimages/AFP
C'est un ouvrage très remarqué en cette rentrée littéraire. "Tropique de la violence", dont le récit se déroule à Mayotte, est l'oeuvre de l'écrivaine mauricienne Nathacha Appanah. Déjà pré-sélectionné pour le Goncourt, il l'est également pour le prix Médicis.
Déjà dans la première sélection pour le prix Goncourt, le sixième roman de l'écrivaine mauricienne Nathacha Appanah, "Tropique de la violence", figure également parmi les quatorze ouvrages retenus pour le prix Médicis.


Une île "magnifique et terrible"

Dans ce récit, l’écrivaine native de l’île Maurice dresse un portrait terrible de la jeunesse livrée à elle-même à Mayotte. Nathacha Appanah a vécu dans l’île de 2008 à 2010. A travers  les histoires de Marie, Moïse, Bruce, Olivier et Stéphane, elle décrit Mayotte, une île à la fois "magnifique et terrible". Elle y a fait un nouveau séjour en 2015 auprès des adolescents, des pompiers, des policiers pour confronter son imaginaire à la réalité. L'île l'a bouleversée. Son roman croise les destins de cinq personnages, avec leurs fantômes, leurs jalousies, et leur angoisse devant l'avenir.