publicité

Vitry-sur-Seine : deux mois après le meurtre du Martiniquais, Yohann Lavenaire, sa compagne témoigne

Deux mois après le meurtre du Martiniquais, Yohann Lavenaire, à Vitry-sur-Seine, sa compagne témoigne sur Outre-mer 1ère. Alors que l'enquête progresse, Amélie Collin est revenue sur cette tragique nuit du 24 septembre.

Deux mois après le meurtre du Martiniquais, Yohann Lavenaire, sa compagne Amélie Collin témoigne. © FRANCE O / LA1ERE
© FRANCE O / LA1ERE Deux mois après le meurtre du Martiniquais, Yohann Lavenaire, sa compagne Amélie Collin témoigne.
  • La1ère.fr
  • Publié le
"J'ai du mal à en parler, mais ça me soulage quand même car il ne faut surtout pas que Yohann soit oublié". Dans un entretien accordé à Outre-mer 1ère, la compagne du Martiniquais Yohann Lavenaire témoigne. Le 24 septembre dernier, ce machiniste martiniquais de la RATP, âgé de 33 ans, a été tué dans un véritable guet-apens, à Vitry sur Seine, près de Paris.

Regardez ci-dessous l'entretien réalisé par Alain Rosalie pour Outre-mer 1ère / France Ô : 
Témoignage d'Amélie Collin

Des projectiles à un feu rouge

Mardi dernier, quatre jeunes ont été interpellés dans cette affaire. Un "soulagement" pour Amélie qui n'a rien oublié de cette nuit-là. Alors que le couple raccompagne en voiture le frère d'Amélie à Vitry-sur-Seine, il est pris pour cible à un feu rouge. "J'étais assises côté passager, raconte la jeune femme. On s'est arrêté au feu, je voyais deux silhouettes cachées derrière un muret et là on a reçu un projectile. Une bouteille a frôlé mon visage".

Des coups de feu

Abasourdi, son compagnon, Yohann, sort du véhicule pour vérifier que sa compagne va bien. "Il a voulu aller s'expliquer avec les auteurs, puis il est revenu à la voiture, et là on a reçu une deuxième bouteille dans la vitre", poursuit Amélie.

En colère, Yohann retourne vers les auteurs. "On a entendu deux coups de feu, j'hurlais à Yoann de revenir car je ne les voyais pas. Il est revenu, est monté dans la voiture, il a roulé cent mètres et s'est arrêté. Je lui parlais, mais il ne répondait pas, puis j'ai vu qu'il commençait à s'étouffer", raconte la jeune femme. Amélie et son frère sortent alors Yoann du véhicule pour lui venir en aide.

"Et là, ils sont revenus à trois, l'un d'eux avait une arme et nous braquait. Les deux autres frappaient Yohann déjà à terre. Ils m'ont frappé moi aussi, je leur disais de partir."


Des témoins s'approchent alors de la scène. Les auteurs des violences prennent la fuite. Quelques minutes plus tard, pompiers et police arrivent sur place. Amélie pense déjà que "Yohann ne va pas survivre". "On avait commencé le massage cardiaque, je disais à Yohann de rester avec nous, raconte-t-elle. Quand les pompiers sont arrivés, ils ont essayé de le ranimer, mais plus rien".

Hommage à Yohann Lavenaire © Henri Hélie
© Henri Hélie Hommage à Yohann Lavenaire

Arrestations deux mois après

Mardi dernier, quatre jeunes ont été interpellés dans cette affaire. Il s’agit de deux adolescents de 16 et 17 ans ainsi que de deux jumeaux de 22 ans. Les deux adolescents ne sont pas connus de la justice, tandis que l’un des jumeaux possède un "palmarès impressionnant", selon Le Parisien, pour des faits de violence graves. Depuis le drame, les quatre jeunes étaient partis "au vert" loin de la cité. Un cinquième homme de 28 ans s'est présenté de lui même à la police. 

Soulagement

Face à ces arrestations, Amélie se dit "soulagée".

"On n'y croyait plus, on se disait qu'il n'y aurait jamais d'arrestation, qu'ils avaient dû s'enfuir et partir. Maintenant, ça nous soulage de savoir qu'ils sont enfin arrêtés".


Deux mois après le drame, Amélie et son frère n'ont rien oublié de cette terrible nuit. "Je sais que Yohann est sorti de la voiture, car il a eu peur pour moi, et qu'il a voulu comprendre. Mais aujourd'hui, on sait qu'il n'y avait rien à comprendre". La jeune femme attend désormais de la justice "une peine exemplaire".


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play